Principal Bonbons

Nutrition avec un micro-choc cérébral

Un microstroke se développe dans la plupart des cas sur le fond des maladies accompagnées de désordres métaboliques. Des aliments bien organisés pour les troubles circulatoires aigus du cerveau sont un élément clé, important pour une récupération rapide. Des aliments sains aident le patient à contrôler sa tension artérielle et son poids, réduisent le risque de crise vasculaire récurrente, aident à retrouver rapidement une vie normale. Les nutritionnistes de l’hôpital Yusupovskogo préparent un menu individuel pour chaque patient en tenant compte des recommandations du médecin traitant.

Les chefs professionnels sont attentifs aux souhaits de chaque patient. Ils préparent des plats à partir de produits naturels de haute qualité. Le médecin traitant détermine le type de table de régime, un ensemble de plats et la fréquence des repas. La nourriture après un microstroke pour les femmes et les hommes est la même.

Pendant le traitement des patients hospitalisés, les patients sont situés dans des salles confortables avec un niveau de service élevé. Dans chaque chambre, il y a des climatiseurs qui fournissent les conditions thermiques optimales. Les patients sont entièrement fournis avec des produits de soins personnels. Le personnel attentif et réactif résout rapidement tous les problèmes.

Les neurologues prescrivent des médicaments qui aident à rétablir la circulation sanguine dans les zones du cerveau touchées. Les patients reçoivent les médicaments les plus efficaces qui ont des effets secondaires minimes. Grâce à des méthodes innovantes de rééducation et à une approche intégrée du traitement, leurs fonctions altérées sont rapidement rétablies.

Régime après microstroke

Après une violation aiguë de la circulation cérébrale, les patients ont besoin d'une bonne alimentation, en veillant à ce qu'une quantité équilibrée de protéines, de lipides et de glucides pénètre dans l'organisme. Une quantité adéquate de vitamines et de minéraux dans les aliments consommés est un élément essentiel d’une alimentation saine. Après un microstroke, il est important d'observer le régime de l'eau.

Dans la sélection des produits à partir desquels les repas seront préparés, les nutritionnistes recommandent de privilégier les grains entiers ou leurs produits. Après une microstroke, vous devriez manger des aliments orange et vert foncé, des plats de pois et de haricots. Chaque jour, le menu devrait contenir suffisamment de fruits et de baies frais, congelés ou séchés.

Dans le régime alimentaire devrait être des produits laitiers faibles en gras. Pour fournir au corps des protéines animales, la volaille blanche, le veau et le poisson maigre conviennent le mieux. Les principales sources de graisse sont les noix et le poisson. Les patients après un micro-AVC devraient éviter de manger de la graisse, de la margarine, minimiser les portions de beurre.

Un régime après un AVC vise à réduire le risque de récidive. Lors du choix de la nourriture doit prêter attention aux critères suivants:

  • valeur nutritionnelle (calories);
  • la présence de graisse;
  • la présence de graisses saturées et trans;
  • y a-t-il du cholestérol?
  • la teneur en sel et fibres de fibres.

Limiter la consommation de gras trans réduira le taux de cholestérol dans le sang, ce qui est d’une importance capitale pour les lésions cérébrales. Un régime alimentaire riche en graisses saturées augmente le taux de cholestérol et contribue au développement de maladies cardiovasculaires, de l'athérosclérose des vaisseaux cérébraux. Smaltse, les fromages à pâte dure, les jaunes d’œufs, la crème glacée, la noix de coco et l’huile de palmiste en contiennent beaucoup. Limiter l'utilisation de ces produits est particulièrement important pour les patients après un micro-AVC souffrant de diabète.

Que pouvez-vous manger après un micro-accident vasculaire cérébral

Afin de réduire la quantité de graisses saturées dans l'alimentation, il est recommandé de remplacer le beurre par de la margarine alimentaire, du fromage gras - par du fromage faible en gras. Après une microstroke, vous ne pouvez pas inclure de crème glacée ordinaire dans votre régime, mais du jus de fruits congelé ou du yogourt glacé faible en gras. Au lieu des sauces et des vinaigrettes grasses pour les salades, il est recommandé d'utiliser de l'huile d'olive. Après une violation aiguë de la circulation cérébrale, il est nécessaire de choisir sur l’emballage les produits sur lesquels il est écrit qu’ils contiennent des huiles végétales naturelles et sont exempts de gras trans.

Dans le régime alimentaire des personnes qui ont subi un microstroke, les aliments frits doivent être remplacés, cuits sur le gril ou au four, cuits au bain-marie ou cuits. Afin de limiter la teneur en cholestérol des produits alimentaires, il est recommandé de supprimer le gras visible de la viande et la peau de la volaille. Une portion de viande ne devrait pas contenir plus de 150 grammes. Les patients présentant un risque élevé d'accident vasculaire cérébral aigu, souffrant d'hypertension artérielle, devraient réduire la teneur en sel de leur régime alimentaire. Il contribue à la rétention de liquide dans le corps, ce qui conduit à une augmentation de la pression artérielle. Le sel de table peut être remplacé par des herbes et des épices.

Quoi ne pas manger après un microstroke

Il est nécessaire d’exclure complètement les aliments cuits au four, le pain, les gâteaux, les brioches, la margarine, les bonbons et le beurre du régime des patients après un micro-AVC. Le menu ne devrait pas être composé de viandes grasses et de poissons, de viandes fumées et de cornichons. Après une violation aiguë de la circulation cérébrale, les aliments frits, le porc et l'agneau sont contre-indiqués pour les patients.

Les neurologues de l'hôpital Yusupov recommandent aux patients qui subissent un micro-AVC de renoncer à l'alcool, quelle que soit leur forme. La seule exception qui puisse être faite concerne le vin rouge naturel. Il est nécessaire de clarifier avec le médecin traitant combien cette boisson peut être consommée.

Les cuisiniers de l'hôpital Yusupov préparent des plats en respectant les technologies les plus inoffensives: cuisson à l'étouffée, cuisson à la vapeur, au four. Pendant la cuisson, n'ajoutez pas d'huile et de sel, retirez la couche de graisse formée à la surface des produits. Ils utilisent une variété de recettes qui permettent de diversifier le menu, de faire des plats savoureux et sains.

Nourriture après un microstroke à la maison

Après traitement à l'hôpital de Yusupov, les patients poursuivent leur rééducation à domicile. Sa partie intégrante est le régime alimentaire. Il est développé en tenant compte de toutes les normes médicales. Les nutritionnistes de l’hôpital Yusupovskogo tiennent compte de la présence de comorbidités, des préférences gastronomiques de la personne.

À la maison, vous pouvez facilement préparer beaucoup de plats sains. Dans le régime alimentaire du patient après un micro-AVC, il doit contenir une quantité suffisante d'aubergines, de chou, de courgette, de carottes et de radis. Le jour même, il devrait manger jusqu'à 400 grammes de fruits et de légumes. Ne pas abandonner l'utilisation de la banane. Ils sont riches en potassium, ce qui a un effet positif sur l'état des vaisseaux.

En mangeant des légumineuses, le corps est saturé en acide folique, ce qui réduit de 20% le risque de récurrence d'un micro-AVC. Il est difficile de surestimer les avantages des bleuets dans la période post-AVC. Les anthocyanosides contenus dans les baies ne permettent pas aux globules rouges de se coller et protègent les vaisseaux de la destruction, ce qui peut empêcher une violation aiguë et répétée de la circulation cérébrale.

Étant à la maison après un microstroke, vous ne devriez pas refuser les produits laitiers sans gras. Le régime alimentaire devrait comprendre du fromage cottage, du ryazhenka et du kéfir. Les médecins recommandent de boire du jus à la maison, de la compote de fruits, de la décoction d'églantier et du thé faible à la maison.

Dans un régime après un micro-accident vasculaire cérébral, des vitamines et des minéraux doivent être présents. La vitamine B6 est présente dans les produits suivants:

  • les carottes;
  • graines de tournesol;
  • les noix;
  • les épinards;
  • les pois;
  • hareng;
  • saumon

Les produits à base de haricots et de grains entiers sont riches en potassium. L'acide α-polic se trouve dans les poissons marins. Les fruits et les légumes, les graines et les noix constituent un élément important du menu après un micro-accident vasculaire cérébral. La valeur énergétique des produits consommés par jour ne doit pas dépasser 2 500 kilocalories.

En appelant, vous pouvez prendre rendez-vous avec les médecins de l'hôpital Yusupov. Après l'examen et les résultats du test, les neurologues et un nutritionniste détermineront le régime optimal à adopter pour se remettre d'un micro-accident vasculaire cérébral. Ce traitement, associé à la pharmacothérapie et à la rééducation physique, constituera un moyen fiable de prévenir les maladies vasculaires du cerveau.

http://yusupovs.com/articles/neurology/pitanie-pri-mikroinsulte-golovnogo-mozga/

Régime avec microstroke

La médecine officielle estime qu’il n’existe pas de microstroke, c’est-à-dire le seul diagnostic final posé à une personne est un accident vasculaire cérébral. Cette dernière est une violation de la circulation sanguine dans le cerveau due à un accident vasculaire cérébral ischémique (se produit plus souvent chez les personnes âgées et est associée à une déformation des artères principales, à une altération des propriétés sanguines (rhéologique) ou à un accident vasculaire cérébral hémorragique (hémorragie cérébrale non traumatique associée à une hypertension, des hémorragies, des hémorragies). sous-arachnoïdienne en raison d’abus d’alcool, de tabagisme, de poids excessif, etc.).

Les symptômes cérébraux ou leur variante focale avec AVC persistent plus de 24 heures. Cependant, il existe des conditions dans lesquelles tous les symptômes d'un accident vasculaire cérébral apparaissent en quelques minutes ou quelques heures, puis disparaissent. Dans ce cas, le plus souvent lors d'examens IRM ultérieurs, il s'est avéré que le patient avait une attaque cérébrale ischémique transitoire, à la suite de quoi le microthrombus a temporairement bloqué une partie du cerveau, mais le flux sanguin a été rétabli naturellement de manière naturelle, assez rapidement et naturellement.

Cette variante du développement de la maladie correspond de manière informelle à un microstroke.

Symptômes de l'AVC

Aujourd'hui, les accidents vasculaires cérébraux et les micro-accidents vasculaires cérébraux sont beaucoup plus «jeunes» et touchent les personnes de 25 ans et plus. Par conséquent, vous devez connaître les principaux symptômes pour pouvoir aider la victime à temps. Si une personne a mal à la tête, si des désirs émétiques apparaissent (le vomissement est un caractère unique), elle a perdu conscience, des signes de paralysie apparaissent, la tension dans les muscles de l'arrière de la tête est accrue, puis il doit être interrogé:

  • sourire (avec accident vasculaire cérébral, souvent l’un des coins de la bouche ne peut pas se lever);
  • lever les mains (une des mains peut ne pas bien fonctionner);
  • dire quelque chose (avec un micro-accident vasculaire cérébral, la parole est perturbée);
  • tirez la langue (la courbure et la chute de cet organe indiquent une attaque subie);
  • avec les yeux fermés, étendez vos bras en avant avec les paumes des mains tournées vers le haut (la déviation d’une main vers le bas et de côté est un signe possible d’un accident vasculaire cérébral).

Les violations identifiées doivent être immédiatement signalées à l’ambulance pour qu’elle appelle à la réanimation.

Il est très important de transférer rapidement le blessé entre les mains des médecins, car le microstroke a pour cause un spasme des petits vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une hémorragie qui provoque la mort d'une partie des cellules. Les cellules meurent pendant environ 6 heures, après quoi une régénération progressive de la partie endommagée du cerveau commence. Si un patient reçoit un traitement dans les 3 heures suivant l’identification des signes pertinents (vasodilatateurs, agents métaboliques, antiplaquettaires, médicaments anti-angioprotecteurs, nootropiques), la probabilité de guérison complète est élevée.

Pour exclure un microstroke, une personne doit mener une vie saine, ne pas supporter trop de stress physique et psychologique. Tout aussi important pour la prévention a consommé de la nourriture.

On sait que des taux élevés de cholestérol, le diabète sucré, des kilos en trop, des aliments malsains et, dans certains cas, une dépendance météorologique et, bien sûr, une prédisposition héréditaire, contribuent à provoquer un apoplexie. Par conséquent, il est préférable de s’occuper à l’avance d’une nutrition de qualité.

Bases du régime post-AVC

Si toutefois un événement désagréable se produisait, alors le régime serait prescrit par un médecin, et les produits à forte salaison et les graisses d'origine animale (viande grasse) en seraient tout d'abord exclus. Ils seront remplacés par des graisses végétales, du fromage cottage faible en gras, des produits laitiers, des légumes et des fruits (contiennent de nombreuses vitamines nécessaires à la récupération).

De plus, vous devrez abandonner complètement les boissons toniques (thé noir, café, etc.) au profit de jus de fruits, de boissons aux fruits, à base de plantes. La nutrition après une attaque différée devrait être fractionnée - jusqu'à 4-5 repas par jour, en petites portions avec une teneur en calories allant jusqu'à 2500 kcal. Les produits sucrés et à base de farine (sucre, macaronis, bonbons), les aliments avec une grande quantité de conservateurs, les aliments fumés, les aliments épicés (poivrons, moutarde, ketchup), les tomates et l'eau gazeuse ne sont pas recommandés.

Des études récentes portant sur 1 600 patients et 127 000 volontaires sains ont montré que le potassium joue un rôle important dans les processus de récupération et dans la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des micro-coups. Il aide à réduire la pression systolique et diastolique de près de 3,5 mm Hg. et 1,96 mm Hg en conséquence, élimine les composés de sodium du corps. En prenant plus de 4 grammes de potassium par jour, le risque de crises hypertensives et d'accidents vasculaires cérébraux est considérablement réduit. La norme de l'OMS dans ce cas est d'au moins 3,5 grammes de potassium par jour. Par conséquent, un régime après un AVC implique nécessairement l’utilisation de haricots, de pois, de noix, de dattes, de poisson, de pain et de persil. La majeure partie du potassium se trouve dans les fèves de cacao, mais ce produit est riche en graisses et en calories et ne convient donc pas toujours à la nutrition "AVC".

Recettes populaires pour la promotion de la santé

Les régimes après un microstroke incluent souvent des recettes de médecine traditionnelle, ce qui permet assez efficacement de faire face à la maladie, dépassant parfois toutes les attentes. Par exemple, des scientifiques américains ont constaté que l’utilisation de teintures et de décoctions de pommes de pin peut améliorer considérablement l’état du patient, si elle est prise dans un délai de six mois. L'efficacité du produit obtenu à la maison est due au fait que les cônes contiennent beaucoup de vitamines, d'huiles essentielles et de tanins, ce qui peut réduire le nombre de cellules cérébrales mourantes.

Pour préparer le médicament, il est nécessaire de recueillir les cônes verts de la première année du 21 au 26 juin, d'en prendre 5 morceaux, de les rincer à l'eau froide, de les hacher et de les remplir avec de la vodka ou un verre d'alcool. Puis laissez-le infuser pendant deux semaines dans un endroit sombre, en secouant le récipient avec des cônes quotidiennement, puis prenez une cuillère à café le matin après avoir mangé.

Souvent, un régime après un microstroke suppose que le patient devrait éliminer complètement l’alcool de son régime. Dans ce cas, on ne prépare pas de teinture, mais une décoction de pommes de pin. Il faut également 5 cônes lavés de la saleté, est coupé assez finement, mis dans un demi-litre d'eau. Après cela, le navire est placé sur le feu, le bouillon est porté à ébullition et maintenu à feu doux pendant 5 minutes.

Accepté 0,25 tasse chaque matin après les repas. Il convient de noter que les pommes de pin peuvent être un allergène, il faut donc essayer un remède traditionnel. Il n'est pas recommandé aux personnes de plus de 60 ans, aux patients présentant des problèmes de foie et de rein, pendant la grossesse.

Après une microstroke, vous pouvez inclure dans votre alimentation une décoction de feuilles de bouleau, préparée à base de 8 grammes de matières premières broyées pour 2 tasses d'eau bouillante. La perfusion est bouillie pendant 20 minutes, avec insistance pendant 5 heures, après quoi elle est prise à raison de 0,1 l plusieurs fois par jour. La racine de Marin aide également très bien, qui, une fois moulue, doit être prise avec la pointe d’un couteau et brassée avec une tasse d’eau bouillante et bue 30 ml par jour, trois fois avant les repas.

Pour améliorer l'élasticité des vaisseaux sanguins contribue à la fitosboron de la valériane, l'aubépine et le plantain à l'ortie, qui est brassée à la vitesse d'une cuillère à café de matières premières pour 0,4 litre d'eau bouillante. Ces plantes préviennent les caillots sanguins, la formation de caillots sanguins, qui sont souvent à l'origine d'un micro-AVC.

Réglez soigneusement le poids en consultation avec le médecin

La nutrition, qui élimine les conditions préalables, par exemple pour le surpoids, contribuera également à prévenir le retour au microstroke. Ces patients, en plus des recommandations ci-dessus, fixent une restriction calorique. Par exemple, si le poids d’une personne divisée par sa taille en mètres, son carré (indice de masse corporelle) en donne plus de 25, le patient doit se limiter à la nutrition jusqu’à ce que l’indice tombe à 24,9.

Pour déterminer votre apport calorique quotidien pour un poids optimal, il faut examiner la totalité des personnes afin de déterminer les causes de cette maladie (il peut y avoir des troubles hormonaux, etc.), puis calculer la quantité nécessaire de calories par jour pour que le poids soit optimal. Pour ce faire, le poids actuel est pris comme base, même supplémentaire.

En outre, le niveau du métabolisme principal est calculé pour les femmes qui présentent plus souvent un excès de poids, comme la somme de la constante 655 + (9,6 x poids) + (1,8 fois la taille mesurée en centimètres) - (4,7 fois l'âge de la personne). Dans certaines sources, il est recommandé de multiplier par 0,75 - 0,8 le niveau de métabolisme principal obtenu afin de corriger la formule.

De plus, le nombre de calories obtenues est multiplié par 1,2 - 1,38 (consommation de calories pour un effort physique léger, car une lourde après un microstroke est contre-indiqué) et par 0,8-0,85 (réduction du régime de 15-20% pour perdre du poids). ).

En réduisant le régime de 15 à 20% progressivement, le poids sur plusieurs mois diminuera progressivement, après quoi un nouveau calcul est effectué pour le niveau du métabolisme principal (il diminue, ce qui vous permet d'utiliser encore moins de calories). Il n'est pas recommandé de réduire le régime alimentaire de plus de 20%, car les processus métaboliques ralentissent spontanément dans le corps, ce qui n'est pas souhaitable dans les cas de post-AVC.

Le respect des règles nutritionnelles ci-dessus aidera à surmonter efficacement les conséquences du coup subi en combinaison avec des séances de gymnastique médicale, de massage et d'acupuncture prescrites par le médecin. Mais il vaut mieux ne pas amener le corps dans un tel état. Ensuite, vous ne rejoindrez pas les 400 000 personnes qui souffrent d'accidents vasculaires cérébraux chaque année en Russie.

http://kakbik.ru/zabolevaniya/kardiologiya/dieta-pri-mikroinsulte.html

Principes de l'alimentation après un micro-AVC

La forme clinique du trouble de la circulation cérébrale sous forme aiguë est considérée comme un microstroke. Même un seul cas de survenue de cette pathologie nécessite une attention particulière et une prévention obligatoire des violations. Selon les statistiques officielles, plus de 40% des personnes ayant subi un microstroke, au cours des 3 premières années qui suivent l'incident, se répètent, mais sous la forme de maladies plus graves: accident ischémique transitoire, crise d'hypertension cérébrale, accident vasculaire cérébral hémorragique.
Les médecins ont longtemps remarqué que les prédispositions héréditaires, les régimes alimentaires malsains, le surpoids, le diabète, un taux de cholestérol élevé et, dans de rares cas, des conditions météorologiques contribuent à la violation de la circulation cérébrale. Par conséquent, l'une des mesures préventives les plus importantes et les plus efficaces contre les accidents vasculaires cérébraux est la mise en place d'un système de nutrition adéquate.

Pourquoi il est important de suivre un régime après un microstroke

Les hommes sont plus susceptibles aux micro-accidents vasculaires cérébraux, la raison en est les mauvaises habitudes - le tabagisme ou l'alcool. Chez les femmes, les microstrokes résultent d'expériences négatives fortes. Ils écoutent souvent les recommandations des médecins et suivent attentivement un régime alimentaire post-AVC.

La conformité au régime alimentaire après un AVC est centrée sur la restauration d'un corps affaibli, l'amélioration de la circulation sanguine, la normalisation du métabolisme, la réduction du cholestérol et l'élimination du développement du diabète. Un régime spécial après un micro-AVC est prescrit par le médecin traitant, en fonction de la région du cerveau endommagé, toujours à l'hôpital.

Lors de la détermination du futur régime alimentaire à domicile, vous devez faire attention au poids du patient: en cas d’embonpoint, il est recommandé de réduire de moitié le volume des portions afin d’éviter de réduire la charge sur le système digestif, afin d’exclure les produits de boulangerie et les produits contenant du sucre. Sinon, les bases de la nutrition après un micro-AVC à la maison sont généralement similaires. Voyons ce que vous pouvez manger après un micro-accident vasculaire cérébral à la maison.

Principes d'une table équilibrée après un microstroke

Déjà dans les premiers jours après la nécrose du tissu cérébral, il est important de commencer à bien manger. Un régime avec un microstroke à la maison nécessite le respect des règles de base:

  1. Il est nécessaire d'arrêter complètement de fumer et de boire des boissons alcoolisées.
  2. La nourriture doit être équilibrée et faible en gras.
  3. Il devrait être réduit des portions.
  4. L'apport alimentaire quotidien doit être augmenté jusqu'à 5 à 6 fois pour un apport alimentaire mesuré et stable dans le tube digestif.
  5. Il est nécessaire de préparer sans ajouter de sel, car il retient le liquide, augmente la pression, ce qui conduit à une augmentation de la charge sur les vaisseaux du cerveau.
  6. Les repas sont recommandés à la vapeur ou à l'eau.
  7. Pour exclure les aliments et les boissons, provoquant une excitation accrue du système nerveux central.
  8. En cas de surpoids, consommez des liquides d’un litre et demi au maximum.
  9. Les calories énergétiques journalières ne doivent pas dépasser 2500 kcal.

Exemple de menu pour régime après microstroke

Le régime ne doit pas être dépourvu d'oligo-éléments bénéfiques et de substances nécessaires à l'organisme. Pour bien manger et savourer, utilisez des recettes avec les ingrédients suivants:

  1. Cultures de haricots. Mangez des pois et des haricots - leur composition en acide folique aidera à réduire le risque de rechute.
  2. De la viande Vous ne pouvez pas manger de la viande rouge, seulement des variétés faibles en gras - poulet ou dinde, veau ou lapin.
  3. Fruits de mer et poisson. Le phosphore est nécessaire au métabolisme cérébral pour améliorer le métabolisme. Sa meilleure source est les algues et les poissons, tels que la morue ou la plie. Il devrait être mangé cuit au four ou bouilli.
  4. Produits laitiers. Beaucoup de ceux qui ont subi une microinsulte refusent complètement le lait, ce qui est fondamentalement faux. La crème, le fromage, le lait concentré, c'est-à-dire les produits riches en matières grasses laitières, sont à exclure du menu. Mais le kéfir ou ryazhenka, le fromage cottage à laisser dans le régime alimentaire.
  5. Fruits et légumes Les médecins ne leur conseillent pas de négliger la période post-AVC. La norme quotidienne consomme jusqu'à 500 grammes de fruits et de légumes. Pour un fonctionnement optimal du système vasculaire, le corps a besoin de potassium. Un des fruits les plus saturés avec cet oligo-élément est une banane. Cependant, ne vous attardez pas uniquement dessus. Le menu doit être équilibré. N'oubliez pas les légumes populaires dans notre pays - courgettes ou aubergines, tomates, choux (moins de blancs, plus de brocolis et d'asperges - sources d'acide folique), les carottes et les radis - ils sont faciles à trouver dans le magasin et les recettes de leurs plats ne peuvent pas être comptées.
  6. Boissons Pas de café ou de thé fort. Avantages plus dans le bouillon des baies de rose sauvage, compote de fruits secs, kvas, gelée, jus de fruits ou jus. Si vous êtes habitué à boire du thé, alors c'est permis, mais seulement faible.
  7. Les myrtilles Les bleuets sont utiles après un AVC, car ils contiennent des anthocyanosides et des antioxydants, des substances qui préservent les vaisseaux sanguins et empêchent l’adhésion des globules rouges, tout en contribuant à la santé humaine en général.

Aliments à éviter

Les produits utilisés dans le traitement de la microstroke ne doivent pas contenir de sels, de graisses transgéniques (souvent présentes dans la mayonnaise), ni d’autres agents de conservation - nitrates et nitrites. L’alcool et l’eau gazeuse, les jaunes d’œufs, les sucreries et la restauration rapide, les produits à base de farine et les glaces, les saucisses, le beurre et les champignons sont contre-indiqués.

Beaucoup de gens croient que les plats diététiques ne sont absolument pas appétissants, car la majorité de tous vos ingrédients, assaisonnements et épices préférés sont interdits. Cependant, vous pouvez toujours trouver un substitut proche du goût, mais moins nocif. Au lieu de la mayonnaise ou des vinaigrettes grasses habituelles, il est préférable d’utiliser du yogourt ou de l’huile d’olive à faible teneur en calories; les œufs de poule sont remplacés par des cailles ou il ne reste que des protéines; la cuisson sur le gril est également possible, mais sans huile; Le fromage blanc est une alternative aux fromages classiques.

Conclusion

Il convient de rappeler que la nutrition et le suivi du poids ne sont pas une tendance nouvelle, mais avant tout - une préoccupation pour sa propre santé, la prévention des maladies, ne produisant des résultats qu’avec le rejet des mauvaises habitudes et un style de vie mobile.

Si le problème n'est pas résolu et qu'il y a eu un micro-accident vasculaire cérébral, essayez de varier le régime alimentaire, évitez les mêmes repas quotidiens. Ils peuvent rapidement se lasser et commencer à nuire à l'humeur et à la santé. Plus le patient suit scrupuleusement les recommandations du médecin et le choix des produits pour le menu après un AVC, plus il retrouvera rapidement le style de vie habituel. Une stricte adhésion au régime accélérera les processus de récupération du corps et réduira la récurrence de la maladie.

http://cefalea.ru/bolezni/dieta-posle-mikroinsulta.html

Nourriture après un microstroke

Dans cet article, nous examinons les recommandations d'une nutrition appropriée après un micro-AVC chez l'adulte.

Bases de la nutrition

Le respect d'une nutrition adéquate et rationnelle après le micro-AVC joue un rôle important dans le processus de réadaptation. Il faut faire attention à savoir si le résultat d'un microstroke est une violation des muscles mordants ou avalants, car dans ce cas, le patient ne devrait manger la nourriture que sous forme liquide ou frottée, en fonction de son état général.

Les aliments doivent être bien traités thermiquement et mécaniquement, le plus souvent sous forme bouillie. La nutrition des patients ne présentant pas de complications suffisamment prononcées doit viser à renforcer les forces de protection immunitaire de l’organisme, en limitant dans le régime alimentaire quotidien des aliments aigus, gras et salés.
Tout d'abord, afin de renforcer le système immunitaire, il est recommandé de consommer des fruits et des légumes contenant une grande quantité de vitamines nécessaires à l'organisme, en quantités suffisantes.

Il est nécessaire de consommer régulièrement des produits, au moins 3 à 4 fois par jour, avec une teneur totale en calories de 2500 à 3000 milliers de kcal. par jour Il est recommandé de prendre des aliments à intervalles réguliers (2 à 3 heures en moyenne) afin de ne pas gêner le fonctionnement des organes internes.

En outre, vous devez augmenter la consommation de liquide de 1 à 1,5 litre. le jour, pour accélérer considérablement le processus de vyvideniya avec le corps de diverses substances toxiques, bloquant la lumière des vaisseaux sanguins du cerveau.

Que pouvez-vous manger après un micro-AVC?

  • légumes frais (chou, oignons, carottes, pommes de terre, persil, citrouille, concombres, tomates) qui renforcent l'immunité de l'organisme en raison du nombre important d'oligo-éléments utiles et de vimana;
  • fruits (mandarines, oranges, bananes, framboises, myrtilles, raisins de Corinthe, pommes, kiwi) qui contiennent une quantité énorme de vitamines de magnésium et de potassium, nécessaires au bon fonctionnement du cerveau et du système cardiovasculaire;
  • viande maigre;
  • bouillon de soupe (sarrasin, riz, avoine) ou de légumes;
  • céréales de lait;
  • les produits laitiers fermentés (lait, crème sure, fromage cottage) sont très utiles après un micro-AVC, car ils contiennent une quantité énorme de vitamines nécessaires au bon fonctionnement du système cardiovasculaire;
  • poisson maigre de mer;
  • dans une petite quantité, il est recommandé d'utiliser du miel quotidiennement, cela aide à améliorer le fonctionnement du cerveau;
  • Vous devez boire régulièrement de l'eau à la température ambiante, du jus de fruits, du jus de fruits.

Quels produits ne sont pas recommandés?

  • aliments frits et épicés (poivre, moutarde, ketchup);
  • aliments salés, effet aggravant sur les vaisseaux sanguins;
  • diverses conservation;
  • les pâtes;
  • sucre catégoriquement contre-indiqué et diverses pâtisseries;
  • viande fumée;
  • les tomates;
  • eau gazéifiée;
  • café et boissons contenant de la caféine, contribuant à une forte augmentation de la pression artérielle avec le développement de l'hypertension.

Rappelez-vous: le respect du régime et du régime corrects après un micro-accident vasculaire cérébral accélère considérablement le processus général de rééducation (rétablissement) et prévient le développement possible de complications indésirables (insuffisance cardiaque, angine de poitrine).

Dans cet article, nous avons discuté des bases de la nutrition après un micro-accident vasculaire cérébral.

http://in4health.ru/pitanie-posle-mikroinsulta.html

Ce que vous ne pouvez pas (ne pouvez pas) manger dans les premiers jours après un accident cérébrale (ischémique) et de la nourriture à domicile pour les patients alités

Accident vasculaire cérébral - maladie grave associée à une malnutrition cérébrale, accompagnée d'une perte de conscience, de convulsions et d'une paralysie ultérieure. L’attaque indique que le manque de sang a atteint un volume menaçant la vie d’une personne. Après la première lésion, la probabilité de récurrence et de mort subite est élevée. La nutrition après un AVC peut aider le corps et, avec les médicaments, se situe au premier rang du traitement. Le régime alimentaire, selon les observations cliniques, réduit de 30% le risque de rechute.

Les principes de base de la nutrition

Les régimes alimentaires et les modes de vie malsains peuvent nier l'efficacité des médicaments prescrits aux patients ayant subi un AVC. La récupération est beaucoup plus rapide si la nourriture du patient répond aux exigences et si les facteurs de risque sont minimisés. Le régime alimentaire équilibré après un AVC est appelé numéro de table des médicaments 10 en médecine.

Le but du régime est de normaliser le métabolisme, de rétablir la circulation sanguine, de soutenir le travail du cœur, du foie et des reins. Le degré d'absorption des médicaments et des nutriments dépend du travail du tractus gastro-intestinal. La nourriture doit donc être légère et ne pas aggraver la digestion.

Le régime est fait sur la base des besoins principaux du corps pendant la période de rééducation:

  • Le magnésium, le potassium, le sodium et le calcium sont utiles pour restaurer les fonctions des neurones responsables du fonctionnement du cerveau.
  • Pour la régénération des cellules endommagées, le corps nécessite une quantité suffisante de protéines et de glucides;
  • L'élasticité et la résistance de la paroi vasculaire augmentent les graisses polyinsaturées, vitamines du groupe B, ainsi que les acides gras A, E, P, oligo-éléments cuivre, zinc.
  • Réduisez la quantité de cholestérol "nocif", réglez le travail des composés lipidiques des protéines du foie contenus dans les poissons gras.
  • La respiration cellulaire et la protection contre les radicaux libres fournissent des antioxydants.

Lors de l’organisation de la nourriture lors d’un AVC, vous devez tenir compte de l’inactivité du patient dès les premiers jours. Une grande quantité de fibres dans l'alimentation prévient non seulement la constipation, mais également l'absorption du cholestérol nocif. Le régime alimentaire avec accident vasculaire cérébral exclut le sel ou nécessite de réduire sa quantité au minimum.

Teneur en calories

Lors de la préparation du régime, une attention particulière est accordée à la quantité et à la qualité des graisses consommées. La charge sur le corps devrait être réduite et l'absorption des nutriments augmentée. Par conséquent, le contenu calorique des aliments est surveillé spécifiquement:

  • 1500 kcal - les premiers jours;
  • pas plus de 2000 kcal - les 20 premiers jours avec repos au lit strict;
  • environ 2500 kcal - dans les semaines suivantes de rééducation.

Vous devez vous efforcer d’obtenir un tel équilibre:

  • Glucides - jusqu'à 500 g par jour. Principalement complexes: céréales, pain de grains entiers, pâtes au blé dur. Limitez les glucides simples: sucre, miel, confiserie.
  • Protéines - jusqu'à 100 g par jour. De la viande maigre avec une teneur élevée en collagène et en élastine: viande de lapin, poulet, dinde.
  • Graisse - pas plus de 50 g par jour. De préférence - huiles végétales non raffinées, noix, poisson de mer.

Une bonne nutrition après un AVC devrait compenser entièrement la dépense énergétique de l'organisme pour la récupération. Par conséquent, réduire la valeur nutritionnelle est tout aussi indésirable que le dépasser.

Fractionnalité

Après une attaque cérébrale, une nutrition adéquate consiste à manger des aliments en petites portions, au moins cinq fois par jour. Les règles de prise de médicaments à domicile sont toujours discutées avec votre médecin: avant ou après les repas, compatibilité avec les aliments et les boissons.

Il est conseillé de manger en même temps. Dans la soirée, vous pouvez manger avec un accident vasculaire cérébral au plus tard 3 heures avant le coucher. Il est permis de satisfaire la faim qui en résulte avec du kéfir faible en gras ou du thé sans sucre.

Trop manger augmente le risque de crises récurrentes. La quantité recommandée de nourriture pour une réception est individuelle, mais ne devrait pas surcharger l'estomac et causer des symptômes désagréables.

Conditions de température

La digestibilité des substances dépend non seulement de la température des aliments. Un régime cérébrovasculaire est conçu pour protéger le corps des conditions extrêmes. Des aliments trop chauds provoquent un afflux de sang, ce qui est contre-indiqué dans les troubles vasculaires. Les plats froids contractent les vaisseaux sanguins, de telles gouttes doivent être évitées.

Les plats principaux doivent être chauds, pas plus de + 38 ° C. Pour les patients incapables de mâcher, les aliments hachés doivent être réchauffés avant de les nourrir.

La cohérence

Dans les premiers jours d'un lit après un accident vasculaire cérébral, ils sont nourris avec des formulations spéciales à travers une sonde. Par la suite, les patients sont nourris en fonction de la gravité de la maladie. Avec la défaite des muscles du visage, lorsque le mouvement des mâchoires est difficile, les produits doivent être écrasés et amenés à l'état de purée de pomme de terre liquide. L'alimentation se fait avec une cuillère.

Au fur et à mesure que le patient récupère, vous pouvez proposer des aliments en petits morceaux. Mais la consistance pâteuse de la nourriture reste préférable. Les aliments destinés aux patients alités après un AVC ne doivent pas exposer le tractus gastro-intestinal. Les aliments chauds et déchiquetés sont absorbés plus rapidement et l'intestin remplit mieux les fonctions de déduction.

Traitement thermique

Avec un micro-choc cérébral ou des dégâts importants, les aliments cuisinés à la maison seront des plus utiles. Certains types de traitement thermique sont totalement exclus: la friture, la friture. Les autres types - trempe, cuisson - sont considérés comme inoffensifs, à condition qu’ils contiennent une faible quantité de graisse.

Le meilleur moyen de cuisiner pour les patients victimes d'un AVC est d'utiliser un bain-marie. La cuisson au four est acceptable. Vous pouvez manger avec un microstroke des plats cuits dans une casserole qui ne nécessite pas d'huile de friture.

Faites attention! La viande et le poisson sont bouillis ou cuits au moins 40 minutes, ce qui garantit l'absence de pathogènes dans les aliments.

Produits utiles

Les caractéristiques du régime alimentaire pour les accidents vasculaires cérébraux sont associées aux causes de la maladie cérébrale, de sorte que le régime alimentaire peut être ajusté par un médecin en fonction de la gravité de l'affection et des maladies associées.

L'accent mis dans la correction de la nutrition dans différentes formes de la maladie:

  • Hémorragique accident vasculaire cérébral - rupture du vaisseau avec hémorragie subséquente causée par un saut brutal de la pression artérielle. Le régime vise à réguler le niveau de liquide dans le corps. Le sel est exclu, la consommation d'eau est limitée (jusqu'à 1,5 litre par jour).
  • La nutrition après un AVC ischémique est destinée à ralentir le développement de l'athérosclérose, à prévenir le blocage des vaisseaux sanguins et le rétrécissement de leur lumière. L'attaque provoque une insuffisance circulatoire et de l'oxygène au cerveau. Le régime alimentaire après un AVC ischémique empêche le dépôt de cholestérol sur les parois des vaisseaux sanguins et vise à réguler le métabolisme des graisses.
  • Lorsqu'un micro-choc cérébral est important pour empêcher le développement du processus pathologique à des lésions étendues. Les troubles circulatoires temporaires peuvent être corrigés par des médicaments, des modifications des habitudes et de la nutrition.

Le régime basé sur le tableau numéro 10 est utilisé pour nourrir les patients atteints de maladies cardiovasculaires, d'athérosclérose, d'hypertension, d'ischémie - toutes les affections associées aux accidents vasculaires cérébraux. La règle d'un tel pouvoir est un petit nombre de composants. 1 à 2 aliments composés sont plus faciles à digérer, les aliments sains sont mieux absorbés.

Aliments pouvant être consommés après un AVC:

  • céréales cuites dans de l'eau ou du lait;
  • soupes, à l'exclusion du bouillon;
  • viande et volaille maigres;
  • pain (grains secs ou entiers);
  • pâtes haut de gamme;
  • légumes bouillis, fruits frais;
  • oeufs sous forme d'omelettes et à la coque;
  • poisson de mer - le produit principal de l'AVC;
  • toutes les matières grasses végétales, les huiles non raffinées, la crème sure faible en gras (en petites quantités), le beurre (non salé);
  • jus et décoctions de fruits et légumes, thé vert.

L'utilisation de boissons à base de céréales et de café fait l'objet de discussions individuelles avec le médecin traitant. Après une attaque ischémique ou une microstroke, il est recommandé de manger des herbes et des légumes de couleur vert foncé: persil, épinards, brocoli. Les substances qu'ils contiennent empêchent la formation de plaques de cholestérol.

Les bonbons sont remplacés par des fruits frais et séchés. Avec un taux de sucre dans le sang normal, il est utile que les patients mangent 1 banane par jour. Tout ce dont vous avez besoin de manger pendant un AVC est également utile pour sa prévention. Une telle table de régime peut être considérée comme une alimentation saine pour maintenir la jeunesse et la force du corps.

Quoi ne pas manger

Les restrictions alimentaires ne sont pas uniquement associées à des lésions des vaisseaux sanguins, à la pression et à l’approvisionnement en sang. Exclure tout produit pouvant exciter le système nerveux et perturber la digestion. Tout ce qui est interdit de manger pendant un AVC ne doit pas être utilisé même après que l'état se soit normalisé.

Après un accident vasculaire cérébral, vous ne pouvez pas manger de tels produits:

  • bouillons: viande, poisson, champignons;
  • viande grasse, y compris oie, canard;
  • viande fumée et nourriture en conserve;
  • caviar, poisson salé;
  • abats: foie, reins, cerveaux;
  • œufs au plat ou œufs durs à la coque;
  • fromage cottage ayant une teneur en matières grasses supérieure à 9%;
  • champignons et légumineuses sous toutes leurs formes;
  • oignon, ail, moutarde, raifort, épices épicées;
  • pain frais, pâte à tarte ou pâte feuilletée;
  • produits à base de farine frite (crêpes, crêpes);
  • légumes salés, marinés, marinés;
  • boissons au gaz;
  • cacao, café et chocolat;

Excluez les légumes et les cultures à feuilles de votre régime alimentaire: radis, radis, oseille. Les collations et les sauces grasses, salées et épicées sont également interdites.

La nutrition des patients subissant un traitement ischémique ou hémorragique prolongé ou en microstroke ne doit pas contenir de graisse lyophilisée, de restauration rapide ni d’aliments de consommation courante.

Malgré l'abondance des interdictions, la liste des produits approuvés est suffisamment longue pour permettre une alimentation complète. En observant le contenu calorique quotidien et l'équilibre des substances nécessaires, vous pourrez manger sainement et sainement après un accident vasculaire cérébral.

Pour bien se nourrir lors d’un AVC, un menu hebdomadaire exemplaire est préparé à l’avance. Sur la base des recommandations ci-dessus, une liste de plats pour chaque jour est créée.

Le lundi

Une alimentation saine avec un AVC ne doit pas être monotone. Ainsi, le patient s'habitue rapidement aux changements de régime et apprend à combiner et à remplacer de façon indépendante les plats à sa discrétion.

Menu fractionnaire approximatif pour le lundi:

  • Petit déjeuner - bouillie de lait de semoule (riz), pain au son, thé faible.
  • Le deuxième petit-déjeuner est un gâteau avec des baies ou des fruits sans sucre.
  • Déjeuner - bortsch (soupe), ragoût de légumes, viande cuite à la vapeur.
  • Snack - gruau, orange ou pomme.
  • Dîner - poitrine de poulet bouillie avec du chou-fleur.

Dans la bouillie du matin, ajoutez éventuellement des fruits séchés (pruneaux ou abricots secs). Le régime médical limite l'utilisation de sucre et de miel.

Mardi

Ration approximative mardi:

  • Petit déjeuner - ragoût de fromage cottage avec une cuillère de crème sure faible en gras ou de sauce aux baies.
  • Le deuxième petit déjeuner - pommes cuites au four.
  • Déjeuner - soupe de légumes aux céréales, pâtes à la galette cuite à la vapeur.
  • Sûr, kéfir faible en gras, gâteau éponge sans sucre.
  • Dîner - poisson bouilli, salade de légumes.

Faites attention! Le régime alimentaire pour les accidents ischémiques vous permet d’entrer une petite quantité de sel dans votre régime. Avec l'hypertension concomitante, c'est cavité exclue.

Le mercredi

Menu approximatif du mercredi pour les patients ayant subi un AVC:

  • Petit déjeuner - omelette protéinée, salade de fruits, biscuits secs, thé.
  • Le deuxième petit-déjeuner consiste en une casserole de fromage cottage et de potiron (ou carotte).
  • Déjeuner - soupe de purée de courgette, poisson cuit au four (morue, goberge).
  • L'heure du thé - décoction de hanches, tarte aux pommes sans sucre.
  • Dîner - casserole de sarrasin avec de la viande de lapin bouillie.

Le régime des jours suivants est élaboré selon les mêmes principes et tient compte des préférences personnelles du patient.

Suivre un régime peut prévenir un autre accident vasculaire cérébral; les aliments après un AVC n’ont pas de cadre rigide: les aliments sains peuvent être alternés et remplacés. L'essentiel est de s'assurer que l'apport en graisses n'augmente pas chaque jour.

Recettes

Une alimentation équilibrée après un accident vasculaire cérébral comprend les repas, dans lesquels des recettes vous permettent de remplacer les ingrédients et de les utiliser pour toute la famille. Une alimentation complète n'est pas seulement un outil thérapeutique, mais également un élément important d'un mode de vie sain, adapté aux enfants et aux adultes. Cette approche de l'alimentation des personnes âgées est particulièrement utile.

Premiers cours

Les soupes - une composante obligatoire du régime alimentaire. En excluant les produits interdits pendant un AVC, vous pouvez préparer de nombreux repas sains pour le déjeuner:

  • Bortsch Les pommes de terre, les carottes et les tomates fraîches sont coupés en dés, le chou finement haché, les betteraves sont moulues sur une râpe. Dans l'eau bouillie ou le bouillon de légumes est placé le premier chou, et après quelques minutes - le reste des légumes. Les betteraves sont ajoutées lorsque les légumes sont presque prêts. Servi avec des herbes hachées et une cuillère de crème sure.
  • Soupe aux céréales. Les légumes (pommes de terre, tomates et carottes) sont hachés au hasard. Les gruaux (blé, sarrasin, lentilles) sont lavés; L'orge nécessite un trempage préalable. Les légumes bouillent environ 5 minutes, puis ajoutent les céréales et chauffent 15 minutes de plus.
  • Purée de soupe aux légumes. Préparé à partir de plusieurs produits ou 1 légume (courgettes, citrouilles, carottes). Tous les ingrédients sont réduits à la douceur. La soupe finie est moulue dans un mélangeur ou un moulin.

Une nutrition avec un microstroke correspondant à ce régime réduit le risque de progression de la pathologie et vous permet d'augmenter l'efficacité du traitement médicamenteux.

Deuxième cours

En plus des céréales, de la purée de pommes de terre et des pâtes, il est utile de cuire des ragoûts en ajoutant des légumes ou des céréales. De tels repas diététiques sont universels. Ils s'approcheront de n'importe quel repas principal et une petite portion pourra être consommée si nécessaire. Plusieurs options:

  • Casserole de fromage cottage. Prenez du fromage cottage faible en gras et mélangez avec l'oeuf et la semoule à la consistance de la crème sure. Laisser gonfler la semoule pendant 30 minutes et la placer sous une forme à paroi épaisse. Le caillé est cuit pendant 45 minutes à une température de + 200 ° C.
  • Pudding à la citrouille et aux carottes. Les légumes sont dosés de manière égale (200 g de pulpe), broyés et bouillis jusqu'à ce qu'ils soient cuits. Ajouter l'oeuf, 1 cuillère à soupe. l miel et un demi-verre de semoule, battre beaucoup avec un mélangeur. Au bout d'une demi-heure, le mélange déposé est placé dans un moule et cuit à + 200 ° C pendant au plus 25 minutes.
  • Casserole de sarrasin avec du fromage cottage. À partir de 70 grammes de sarrasin, faites bouillir une bouillie visqueuse et, après refroidissement, mélangez à un demi-paquet de fromage cottage et à un oeuf. Étaler dans la forme et cuire 30 minutes à + 220 ° C.

Les plats de viande et de poisson sont cuits seuls, en évitant les aliments prêts à consommer. La nourriture pour les AVC ischémiques et son type hémorragique implique l'utilisation de viandes maigres. Il peut être cuit à la vapeur ou bouilli. Après un micro-coup, vous pouvez manger du poisson cuit sans huile de cuisson.

Un œuf est ajouté aux boulettes de viande hachées et aux boulettes de viande; il est utile de diluer la masse avec de la purée de légumes. Pour la panure, utilisez de la semoule.

Desserts

Le manque de douceur dans le régime est remboursé par les fruits. Certains desserts délicieux peuvent être préparés sans sucre, ils conviennent aux diabétiques:

  • Guimauve Les pommes pelées des variétés sucrées sont hachées finement. Faites-les bouillir jusqu'à ce qu'ils soient ramollis avec une petite quantité d'eau. Lorsque la masse devient homogène, il est frotté à travers un tamis et étalé sur une plaque à pâtisserie avec une couche d'environ 5 cm.Il est plus pratique d'utiliser du papier sulfurisé. La couche de masse de fruits est nivelée et séchée, sans fermer la porte, en réglant le régulateur de température sur + 120 ° С. La couche durcie s'est renversée et continue à se réchauffer. La guimauve est prête à être coupée en 2 heures.
  • Smoothies Les cocktails de fruits et de fruits sont préparés à partir d'ingrédients frais sans additifs, en les fouettant dans un mélangeur. La composition peut entrer dans le fromage cottage, le yaourt naturel, les noix.

Dans un régime à micro-coups, il vaut mieux utiliser des fruits et des légumes entiers que leur jus sans pulpe. La cellulose contient des nutriments et facilite la digestion; avec les lésions étendues chez les patients immobilisés, elle aide à normaliser les selles.

C'est important! Sans renoncer aux mauvaises habitudes, la cigarette, l'alcool, d'autres substances stimulantes, les médicaments et l'alimentation ne contribueront pas à vaincre la pathologie commencée. AVC - un signe de la nécessité de revoir complètement le mode de vie et de l’améliorer.

http://medicalok.ru/insult/pitanie-dieta.html

Principes de base de la nutrition en microstroke

Un microstroke est une insuffisance de la circulation sanguine cérébrale à court terme. La survenue de cette affection peut provoquer le développement d’un accident vasculaire cérébral important hémorragique ou ischémique. Pour prévenir de telles conséquences, un traitement est nécessaire. Une des mesures de la thérapie est un régime après un microstroke.

Pourquoi le régime est-il important?

La nutrition diététique n’est pas pour rien, c’est la mesure la plus importante dans la lutte contre le microstroke. Son efficacité est scientifiquement prouvée. Les tâches du régime sont les suivantes:

  1. Pour réduire la quantité de mauvais cholestérol et de graisses nocives dans le sang, prévenir leur accumulation.
  2. Normaliser la circulation sanguine dans tout le corps, et en particulier dans la tête.
  3. Prévenir le développement de la récidive de microstroke et la survenue d'un accident vasculaire cérébral étendu.
  4. Améliorez le bien-être général du patient, aidez-le à récupérer plus rapidement.

Les scientifiques ont montré que les régimes amaigrissants sont particulièrement importants la première semaine après un accident vasculaire cérébral mineur. Un tableau correctement sélectionné vous permet de prolonger la vie du patient de nombreuses années.

Quelle est l'essence d'un régime après un microstroke?

Observer un régime avec une microstroke aide à réhabiliter rapidement et efficacement le corps et à réduire considérablement le risque de développer un accident vasculaire cérébral étendu. L'essence de la nutrition est que le régime ne doit pas contenir de produits susceptibles de nuire à l'état des vaisseaux sanguins et à la qualité du sang.

Par conséquent, le menu exclut les aliments gras et frits, limite la consommation de sel et de sucre. Les légumes et les fruits, qui contiennent beaucoup de vitamines, de fibres et de minéraux, ont une préférence plus grande dans l’élaboration des régimes.

Une attention particulière devrait être accordée à la méthode de cuisson. L'option idéale est la cuisine. Vous pouvez également faire cuire, ragoût. Mais en aucun cas, vous ne pouvez faire frire des aliments, car dans le processus, tous les éléments nutritifs des aliments disparaissent et à leur place, il existe des agents cancérigènes dangereux.

Manger avec un régime après un microstroke devrait toujours être fait en même temps et de préférence à intervalles réguliers. Il est nécessaire de manger 4 fois par jour, mais en petites portions, en évitant de trop manger. Le nombre de calories par jour ne devrait pas dépasser 3 000.

En outre, le régime nécessite un régime de consommation. Le jour où le patient doit boire au moins 1,5 litre. Cela permettra d'éliminer plus rapidement du corps les substances nocives capables de bloquer les vaisseaux cérébraux.

Produits interdits

La nutrition avec un micro-choc cérébral nécessite toujours l'abandon d'une liste spécifique de produits. Et le plus intéressant, c’est qu’une personne doit exclure du menu les aliments qu’elle aime le plus.

Les produits interdits sont les suivants:

  1. Restauration rapide
  2. Produits laitiers gras, produits à base de viande.
  3. Confiserie
  4. Au chocolat
  5. Nourriture frite.
  6. Mayonnaise, sauce piquante.
  7. Viandes Fumées.
  8. Saucisses
  9. Les conserves
  10. Jaunes d'œufs de poule.
  11. Alcool, thé fort et café.

Il est également important de limiter la consommation de sel. Autorisé par jour à utiliser pour la cuisson ne dépassant pas 3 g.

ATTENTION Le patient doit clairement comprendre que l’utilisation de ces produits est strictement interdite, même si un désir irrésistible se fait jour. Sinon, la récupération du corps sera ralentie et le risque de récidive de microstroke augmentera.

Produits autorisés

Le menu d'un homme ou d'une femme après un micro-AVC est élaboré par le médecin. Dans le même temps, il est basé sur l'état du patient, les pathologies existantes dans le corps. Tout d'abord, le médecin conseillera d'augmenter la quantité de légumes et de fruits frais dans l'alimentation.

Ils contiennent de nombreuses vitamines, minéraux et fibres. Grâce à leur utilisation, le métabolisme est normalisé, les vaisseaux sont débarrassés des dépôts de cholestérol. Le système digestif gère la digestion des légumes et des fruits, ils sont donc inclus dans le menu de tous les patients. Il est utile de manger des pommes, des bananes, des carottes, du chou, de la citrouille.

Pour la division cellulaire, la lutte contre la nécrose et l’atrophie des tissus, le corps humain doit se procurer suffisamment de protéines. Par conséquent, dans le régime alimentaire devrait être des aliments riches en eux. Vous pouvez obtenir des protéines de viande maigre, de poisson de mer, de légumineuses.

Faites attention. Les médecins ne recommandent pas beaucoup, après un microstroke, de s’impliquer dans des plats à base de viande, même faibles en gras. Il suffit aux patients de manger de la viande 3 fois par semaine.

Pour fournir à l'organisme des graisses saines, les médecins recommandent l'utilisation d'huiles végétales. Le potassium est un élément important pour les patients. On le trouve dans les dattes, les raisins secs, les pruneaux, les noix, le chou marin, les grains entiers. Egalement nécessaire pour le corps pendant la période de rééducation de la vitamine B6, qui aide à prévenir l'athérosclérose. Vous pouvez l'obtenir en mangeant des épinards, du germe de blé, du brocoli, des noix.

Pour les amateurs de bonbons, l'utilisation de confiture, miel, bonbon, mais sans chocolat, la guimauve est autorisée. Si le patient souffre toujours de diabète ou d'obésité, ces friandises sont interdites.

Microstroke et alcool

Les personnes qui s’intéressent beaucoup aux boissons alcoolisées se soumettent le plus souvent au développement d’une petite attaque cérébrale. L’alcool affecte négativement l’état des vaisseaux, en les agrandissant d’abord, puis en les rétrécissant brusquement. De ce fait, les parois des artères sont endommagées, le risque d'hémorragie est élevé.

L'alcool est particulièrement dangereux pour les personnes qui ont déjà subi un accident vasculaire cérébral. Il arrive souvent que le patient, qui boit, refuse d’éliminer l’alcool de son alimentation. En conséquence, il sera bientôt rattrapé par un second accident vasculaire cérébral, qui aboutira souvent à la mort.

Par conséquent, les médecins recommandent vivement aux patients de cesser de consommer de l'alcool. Si une personne souffre d'alcoolisme, elle devrait utiliser toutes ses forces pour lutter contre cette dépendance. Sinon, même l'aide des médecins échouera.

http://ritmserdca.ru/insult/mikroinsult/osnovy-pitaniya.html

En Savoir Plus Sur Les Herbes Utiles