Principal Des céréales

Quelle est la cause des allergies alimentaires et comment la traiter

Publié le 02/02/2017

Les allergies alimentaires sont une affection dans laquelle certains aliments provoquent une réponse immunitaire inadéquate, phénomène extrêmement courant. Environ 5% de la population adulte, 8% des enfants dans le monde souffrent de la maladie - et ces chiffres sont en augmentation constante.

La raison en est que le système immunitaire reconnaît à tort que certaines protéines de l’aliment sont nocives et déclenche un certain nombre de mesures de protection, notamment la libération d’une substance chimique telle que l’histamine, qui provoque une inflammation.

En dépit du fait que les produits alimentaires peuvent être provoqués par n'importe quel type de nourriture, le plus souvent les coupables sont ceux qui seront discutés ci-dessous.

Symptômes d'allergies alimentaires

Chez les personnes sujettes à cette maladie, l'exposition à une très petite quantité d'aliments peut provoquer une réaction allergique. Les symptômes se manifestent de quelques minutes à quelques heures, notamment:

  • gonflement de la langue, des lèvres ou du visage;
  • essoufflement;
  • hypotension artérielle;
  • vomissements;
  • la diarrhée;
  • l'urticaire;
  • démangeaisons

Dans les cas plus graves, peut-être une maladie allergique cutanée aiguë pouvant être fatale - anaphylaxie.

Beaucoup d'intolérances alimentaires sont souvent confondues avec des allergies. Mais l'intolérance alimentaire n'est pas associée au système immunitaire, c'est-à-dire qu'elle ne met pas la vie en danger.

Les vraies allergies alimentaires peuvent être divisées en deux types principaux: avec IgE - anticorps et avec non-IgE-anticorps. Les anticorps sont un type de protéine sanguine utilisée par le système immunitaire pour reconnaître et combattre les infections.

Les allergies alimentaires aux anticorps IgE sont libérées par le système immunitaire, elles se manifestent rapidement et présentent des signes prononcés. Une réaction allergique avec des anticorps non-IgE est généralement retardée et se produit 4 à 28 heures après un repas.

Voici les huit aliments allergènes les plus courants.

Les produits les plus allergènes

1. lait de vache

L'allergie au lait de vache est plus fréquente chez les nourrissons et les jeunes enfants, en particulier jusqu'à l'âge de 6 mois, lorsqu'ils réagissent fortement aux protéines du lait. Elle affecte 2 à 3% des nourrissons et des jeunes enfants.

Cependant, environ 90% des enfants grandissent et à l'âge de 3 ans, ils boivent du lait sans conséquences graves, ce qui est beaucoup moins fréquent chez les adultes.

En règle générale, les enfants et les adultes allergiques aux IgE ont une réaction allergique 5 à 30 minutes après avoir bu du lait de vache. Ils peuvent présenter un gonflement, une éruption cutanée, une urticaire, des vomissements et, dans de rares cas, une anaphylaxie.

Les allergies non-IgE affectent généralement les intestins et les symptômes sont les suivants: vomissements, constipation ou diarrhée, ainsi qu'une inflammation de la paroi intestinale.

Ce type d'allergie est parfois assez difficile à diagnostiquer, car ses symptômes ressemblent souvent à ceux d'une intolérance et un test sanguin ne le révèle pas.

Le seul traitement de l'allergie au lait de vache est de refuser son utilisation et les produits contenant des ingrédients laitiers:

Les mères qui allaitent et qui souffrent d'allergies devront également éliminer le lait et les produits laitiers de leur régime alimentaire. En ce qui concerne le remplacement des produits laitiers par des produits de remplacement, vous devriez consulter un médecin.

2. oeufs

L'allergie aux œufs est la deuxième allergie alimentaire la plus répandue chez les enfants. Mais 68% des enfants s'en débarrassent à 16 ans.

Symptômes d'une allergie aux œufs:

  • douleur abdominale;
  • urticaire ou éruption cutanée;
  • problèmes respiratoires;
  • anaphylaxie (extrêmement rare).

Parfois, une personne n'est allergique qu'aux blancs d'œufs ou aux jaunes d'œufs. Mais encore, la réaction au blanc d'oeuf est plus commune.

Dans ce cas, le traitement consiste également à éviter l'utilisation d'œufs. Dans certains cas, les enfants allergiques aux œufs utilisent sans douleur des biscuits et des gâteaux à base de biscuits. Cependant, les conséquences de la consommation de ces produits peuvent être très dangereuses.

3. Noix de forêt

Il existe souvent une allergie alimentaire aux noisettes et aux graines, telles que:

  • noix du brésil;
  • les amandes;
  • noix de cajou;
  • les pistaches;
  • pignons de pin;
  • noix de Grenoble

Même si vous n'êtes allergique qu'à un ou deux types de noix, vous ne devez pas utiliser tous les autres types de noix, car le risque de développer une maladie aiguë est considérablement accru. Il est recommandé d'éviter les aliments à base de noix, tels que le beurre d'arachide.

En règle générale, les allergies aux noix restent à la vie. La maladie est très dangereuse et représente environ 50% des décès associés à l'anaphylaxie.

Par conséquent, il est toujours conseillé aux personnes allergiques aux noix de porter une seringue, un dispositif de secours qui permet aux allergies de s'injecter de l'adrénaline (une hormone naturelle) lors d'une réaction allergique aiguë et de sauver leur vie.

4. Cacahuètes

Allergie aux arachides - Les arachides peuvent entraîner des réactions allergiques graves, voire mortelles. La maladie touche environ 4 à 8% des enfants et 1 à 2% des adultes. Mais à mesure qu'ils grandissent, 15 à 20% des enfants s'en débarrassent. Les personnes les plus à risque sont les personnes qui ont déjà eu ce problème dans la famille.

L’allergie à l’arachide est diagnostiquée en analysant les antécédents médicaux, les tests cutanés et les analyses de sang du patient. À l'heure actuelle, la seule méthode efficace de traitement est le rejet complet des arachides et des produits contenant des arachides.

5. blé

Les signes d'allergie au blé comprennent l'urticaire, les vomissements, les éruptions cutanées, le gonflement et, dans les cas graves, l'anaphylaxie. Il est souvent confondu avec la maladie coeliaque - sensibilité au gluten en raison de la similitude des symptômes.

La maladie cœliaque est provoquée par une réponse immunitaire anormale à une protéine particulière, le gluten, qui est contenue dans le blé et ne met pas la vie en danger. Les personnes atteintes de cette maladie devraient éviter le blé et les autres céréales contenant cette protéine.

La véritable allergie au blé provoque une réponse immunitaire à l’une des centaines de protéines qu’elle contient. Cette réaction peut être très dangereuse, voire mortelle.

La maladie est souvent diagnostiquée après analyse d'un test cutané. Le seul traitement consiste à cesser d'utiliser le blé et ses produits, y compris les cosmétiques. Les enfants se débarrassent souvent de la maladie après avoir atteint l'âge scolaire.

6. Crustacés

Une allergie aux fruits de mer est provoquée par le fait que le corps est attaqué par les protéines de crustacés et une famille de poissons appelés mollusques:

L'agent causatif le plus courant de la maladie est la protéine tropomyosine. D'autres protéines peuvent jouer un rôle dans l'initiation d'une réponse immunitaire.

Les symptômes de l’allergie aux fruits de mer sont généralement similaires à ceux des autres types d’allergie aux IgE. Cependant, il peut parfois être difficile de distinguer une véritable maladie d'une réaction indésirable aux contaminants provenant des fruits de mer, tels que les bactéries, les virus ou les parasites. Leurs symptômes sont similaires - vomissements, diarrhée, douleurs abdominales.

Si vous êtes allergique aux mollusques et crustacés, vous devez éliminer tous leurs types de votre régime alimentaire. Il est important de garder à l'esprit que même les couples lors de leur préparation (par exemple, la cuisine) peuvent entraîner une réaction allergique.

7. soja

Les allergies au soja touchent environ 0,4% des enfants. Il est plus fréquent chez les nourrissons et les enfants de moins de trois ans. Il est provoqué par les protéines contenues dans le soja ou les produits à base de soja: lait de soja, sauce soja. Comme le soja est présent dans de nombreux aliments, il est très important de lire les étiquettes lors de l'achat.

Les symptômes de la maladie peuvent aller de démangeaisons, picotements dans la bouche, écoulement nasal à des éruptions cutanées, de l'asthme ou des difficultés respiratoires. Dans de rares cas, l’allergie au soja entraîne une anaphylaxie. Cependant, environ 70% des enfants s'en débarrassent avec l'âge.

Un petit nombre d'enfants allergiques au lait de vache sont également allergiques au soja. Le seul remède contre l’allergie au soja est de cesser de l’utiliser.

8. poisson

L'allergie au poisson (une ou plusieurs de ses espèces) survient chez environ 2% de la population adulte.

Cela peut entraîner une réaction allergique grave, voire mortelle. Les principaux symptômes sont les vomissements et la diarrhée et, dans de rares cas, l'anaphylaxie. Il est important que ces personnes allergiques aient toujours un stylo sous la main. Parfois, ce type d'allergie est confondu en raison de la similitude des symptômes avec la réaction aux polluants chez les poissons (bactéries, virus, toxines).

Autre nourriture

Ces 8 types d’allergies alimentaires décrits ci-dessus sont les plus courants. Des allergies alimentaires moins courantes peuvent provoquer divers symptômes, allant de la démangeaison légère des lèvres et de la bouche à l’anaphylaxie mettant la vie en danger.

Les allergènes alimentaires peuvent être:

  • graines de lin et graines de sésame;
  • pêches et bananes;
  • avocat, kiwi et fruit de la passion;
  • le céleri;
  • l'ail;
  • graines de moutarde;
  • l'anis;
  • camomille.

Comment identifier les allergies alimentaires

Il est parfois difficile de faire la distinction entre allergies alimentaires et intolérances alimentaires Il est très important de consulter un médecin à temps, qui vous prescrira un diagnostic. Les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Bilan diététique: analyse détaillée des aliments de votre régime, heure d'apparition des symptômes, leur durée, etc.
  • Tests cutanés: Une petite quantité de seringue pour aliments munie d'aiguilles minuscules est insérée dans la peau et sa réaction est contrôlée.
  • Tests sanguins: dans certains cas, le sang est testé et le niveau d'anticorps IgE.

Le médecin vous donnera les recommandations appropriées, si nécessaire, vous référer à un nutritionniste.

http://mirsowetow.ru/zdorove-i-pitanie/v-chem-prichina-pishhevoy-allergii/

Produits qui causent des allergies chez les adultes: liste et description

Actuellement, les allergies sont une maladie assez commune. Une réaction arrive à tout: poussière, laine animale, pollen, nourriture. Chaque adulte sur la planète souffre de ce problème.

L'allergie alimentaire se manifeste principalement depuis l'enfance. Par conséquent, pour atteindre un âge adulte, une personne sait quel aliment contient l'allergène. Mais il arrive souvent que la maladie se manifeste soudainement chez un adulte.

Les aliments que nous mangeons contiennent des protéines étrangères pour notre corps. Et si le système immunitaire échoue, le corps ne peut pas isoler les enzymes nécessaires pour digérer ces protéines. Les scientifiques sont totalement inconnus de tous les processus qui se produisent à l'intérieur du corps et qui déclenchent la réaction à l'allergène. Pour commencer le traitement d'une allergie, il est nécessaire, pour commencer, de déterminer ses symptômes, à savoir:

  1. Gonflement de la peau, manifestation d'urticaire, démangeaisons importantes.
  2. Diarrhée, douleurs abdominales, nausées, vomissements.
  3. Nez qui coule, essoufflement, éternuements.
  4. Conjonctivite, gonflement des muqueuses des yeux.
  5. Perte de coordination, vertiges.

En fonction de l'ampleur du danger de provoquer une réaction allergique, les produits ont été divisés en trois catégories. De plus, plus à leur sujet.

Produits à haut risque

Lait et produits laitiers

Il faut comprendre que l’intolérance au lactose et l’allergie au lait entier sont deux choses différentes. Le lait de chèvre a un niveau d'allergénicité plus élevé que le lait de vache. Pour éviter une allergie au lait, il est nécessaire d'arrêter de consommer non seulement le lait, mais également tous les autres produits qui en contiennent.

Retirer de votre régime devra: fromages dans différents types, produits de fromage cottage, beurre. Les interdictions en matière de nutrition ne s'arrêtent pas là, il faudra abandonner même les produits dont la teneur en lait est insignifiante. Après tout, pour provoquer une réaction allergique, peu importe le nombre d'allergènes contenus dans les aliments. Il est déconseillé de manger: confiseries, pâtes, produits à base de farine.

Les personnes aux prises avec des maladies de l'estomac et des intestins ne doivent pas utiliser de lait entier. La raison en est le manque d’enzymes qui traitent le lactose. Dans ce cas, les produits laitiers fermentés seront utiles. Ajouter au menu est recommandé:

  • Poule, poisson des variétés faibles en gras.
  • Huile végétale
  • Viande de porc et d'agneau.
  • Produits de pain, dans lesquels il n'y a pas de lait.

Des céréales

Les produits céréaliers contiennent du gluten. Les personnes qui ne tolèrent pas cet oligo-élément ne peuvent pas être mangées: maïs, riz, orge, blé, seigle. Ainsi que du pain, des pâtes, des petits pains, du pain. Dans le régime alimentaire peut inclure:

  • Produits à base de viande.
  • Les légumineuses
  • Légumes et fruits
  • Les premiers plats.
  • Sarrasin
  • Des oeufs et du lait.

Poisson et fruits de mer

Les allergies aux poissons peuvent même provoquer un choc anaphylactique. Supprimer du menu nécessite toutes sortes de fruits de mer, ainsi que des poissons de mer et de rivière. Il est connu que les fruits de mer contiennent une grande quantité d'iode. Afin de maintenir son niveau dans le corps, il est nécessaire de manger d'autres aliments, dont il fait partie.

Si vous ajoutez des œufs au bouillon de poulet ou que vous combinez avec de la viande de volaille, cela provoque une forte réaction allergique. C'est la protéine d'œuf qui est un allergène. Arrêtez de manger aura: mayonnaise, pain, différentes sauces, pâtes et produits à base de beurre. Sans crainte, vous pouvez inclure dans votre alimentation:

  • Œufs de caille
  • Produits laitiers.
  • Poisson des variétés faibles en gras.
  • Produits à base de viande.
  • Un oiseau
  • Fruits de légumes.
  • Diverses céréales.

Autres produits

Voici d'autres produits hautement allergènes:

  • Légumes: tomates, aubergines, poivre bulgare, céleri, carottes.
  • Fruits: oranges, citrons, mandarines, kaki, melon.
  • Fraises
  • Champignons
  • Au miel
  • Noix: amandes, arachides, noix de cajou, noisettes, noix.
  • Café, chocolat, cacao.
  • Ail

Produits moyennement dangereux

  1. Viande de boeuf, veau et poulet. La protéine contenue dans la viande change de structure pendant le traitement thermique, elle est donc bien absorbée par l'estomac. Cela ne se produit pas dans le cas où la viande est rôtie dans de grandes quantités d’huile.
  2. Myrtilles, airelles, canneberges et myrtilles. Les pigments colorants contenus dans ces baies peuvent provoquer des réactions allergiques chez l’adulte et l’enfant. Mais sous forme de compote ou de confiture, ils ne sont pas dangereux.
  3. Betteraves, pommes de terre, navets et légumineuses. Ces aliments ont tendance à provoquer des flatulences, il est donc recommandé de faire attention en les mangeant.

Produits à faible risque

  1. Grain, viande de porc et viande de mouton.
  2. Toutes sortes de choux, concombres et courgettes.
  3. Produits laitiers fermentés.
  4. Variétés légères de cerises et de cassis.
  5. Poires et pommes de variétés blanches.

Ces produits ne provoquent que dans de rares cas des allergies et sont donc considérés comme pratiquement sans danger. Lorsque vous achetez des aliments dans les magasins, vous devez toujours faire attention à la composition du produit. Peut-être existe-t-il divers additifs chimiques, pesticides ou colorants.

Traitement et prévention des allergies

Pour éviter les réactions allergiques aux aliments, vous devez suivre un certain régime alimentaire. Dès qu'une personne décide ce qui cause l'allergie en elle, tout d'abord, elle l'exclut de son menu du jour.

De plus, il est nécessaire de s'assurer que les aliments consommés ou achetés au magasin ne contiennent pas d'allergène. Certaines personnes souffrant d'allergies graves doivent porter des bracelets spéciaux. En cas d'ingestion, même une petite quantité de l'élément qui provoque une réaction allergique, le patient peut immédiatement appeler une ambulance. Si les allergies ne provoquent pas de réactions anaphylactiques, il est facile d'éliminer les symptômes avec des médicaments.

Causes possibles d'allergies alimentaires

Nutrition et mauvaises habitudes

La nutrition et le mode de vie de la future mère dépendent du fait que l'enfant souffre ou non d'allergies. Et il est également très important de nourrir le bébé dans les premiers mois de sa vie.

L'hérédité

Puisque la cause de l'allergie est cachée dans les troubles de l'immunité humaine, une faible capacité à produire les immunoglobulines nécessaires peut être héritée.

Digestion

Lorsque des aliments non digérés restent dans le corps, leurs éléments sont absorbés par les parois intestinales et sont traités par le système immunitaire. De là, perekislozhenie organisme, ce qui provoque une hypersensibilité. Une digestion difficile contribue à:

  • Mauvaise nourriture à mâcher. Les enzymes présentes dans la salive, déjà au stade initial, facilitent la digestion des aliments. Plus il est écrasé et reste longtemps dans la bouche, plus le corps choisit correctement le suc gastrique souhaité pour la digestion.
  • Aliments mal digestibles. À cet égard, il est recommandé de manger plus souvent, mais en petites quantités.
  • Maladies entraînant une violation de la production de suc gastrique. Ceux-ci incluent des maladies aiguës et chroniques du tractus gastro-intestinal, du foie et du pancréas.
http://allergiyas.ru/produkty-kotorye-vyzyvayut-allergiyu-u-vzroslyx-spisok-i-opisanie/

Les produits les plus allergènes

Ce n’est pas la première année, les scientifiques et les médecins affirment que d’autres allergies deviennent une maladie plus courante. Probablement en raison de nombreux facteurs - dégradation de l'environnement, évolution de la technologie de production alimentaire, utilisation de trop de médicaments et de toutes sortes de produits chimiques. La tendance aux allergies est transmise génétiquement. Cela signifie que les allergies vont devenir de plus en plus.

Les aliments sont l’un des allergènes les plus courants. Certains d'entre eux ont une allergénicité particulière et sont dangereux pour les enfants et les adultes sujets aux allergies.

Liste des produits les plus allergènes

Il faut tout de suite le préciser: les allergies et l’intolérance aux produits ne sont pas la même chose. L'intolérance est associée au manque d'enzymes nécessaires à l'absorption d'une substance, à leur absence ou à une modification de la structure de l'enzyme. L'allergie se développe lorsque le corps perçoit des substances sûres comme étant hostiles et commence à les combattre. Les produits laitiers et le gluten, qui font partie des céréales, constituent l’intolérance au lactose la plus courante. Une véritable allergie au lait et aux céréales se produit également. Seul un spécialiste peut comprendre ce qu'il advient de votre corps.

De plus, il est nécessaire de prendre en compte que les informations données ci-dessous ne sont pas un axiome, mais simplement des données statistiques sur les produits qui provoquent des allergies plus souvent que d’autres. Parfois, même les produits les moins allergènes peuvent provoquer une réaction inadéquate.

  • Poisson et caviar de poisson, noir et rouge. Les fruits de mer figurent également sur cette liste.
  • De la viande La variété la plus allergène est considérée comme le bœuf, le poulet, l'oie, le moins allergène de la viande d'agneau et de dinde.
  • Œufs de poulet, en particulier des protéines.
  • Le lait de vache et ses produits. Les produits laitiers sont moins allergènes que le lait entier ou condensé.
  • Grain: blé et farine, sarrasin, flocons d'avoine, les moins allergènes sont le riz et l'orge.
  • La levure et tous les produits dans lesquels ils sont.
  • Chocolat et cacao.
  • Au miel
  • Les noix, en particulier les cacahuètes. À strictement parler, les cacahuètes appartiennent aux légumineuses. Par conséquent, l’allergie aux arachides peut entraîner l’extension de la liste en raison des pois, haricots, soja et lentilles.
  • Légumes: betterave, carotte, radis, tomates, raifort.
  • Baies et fruits: les fraises et les fraises sont en tête, les agrumes ne sont pas loin derrière eux, menés par le citron. La liste a également trouvé une place pour les framboises et les cassis, l'argousier, les cerises, les raisins, les figues. En général, les fruits exotiques, qui ne poussent pas dans la région où vit l'allergie, provoquent souvent des allergies.

On remarque que le sucre et l’alcool augmentent le risque d’allergies. Si vous limitez la consommation de glucides et d'alcool, l'allergie se développe beaucoup moins.

La probabilité de la réaction dépend de la quantité de produit consommé. Les talons à la fraise peuvent ne pas réagir, et si vous mangez 2 kg à la fois, une allergie apparaîtra même chez une personne en bonne santé.

De plus, parfois, les allergies provoquent des composants indésirables dans les aliments:

  • antibiotiques et hormones qui ont nourri des vaches ou des poulets;
  • produits chimiques utilisés pour traiter les plantes contre les parasites;
  • épices, conservateurs, colorants et autres produits chimiques entrant dans la composition;
  • moisissure cachée dans le produit.

Il faut se rappeler que lors d'attaques d'allergie, le corps est en alerte et peut réagir par une réaction allergique à presque tous les produits, même si le même produit n'avait pas provoqué de réaction particulière auparavant. Par conséquent, lors de l'exacerbation de la maladie, il est recommandé de suivre un régime hypoallergénique et de ne pas introduire de nouveaux aliments dans le régime, en particulier en grande quantité à la fois.

http://medaboutme.ru/obraz-zhizni/publikacii/stati/pitanie_i_diety/samye_allergennye_produkty/

Produits d'allergie

La plupart des personnes allergiques aux premières manifestations de l’allergie commencent à prendre des pilules. Et peu de gens savent que certains aliments contribueront à enrayer les symptômes de la maladie. Un régime hypoallergénique est considéré comme un bon agent thérapeutique et prophylactique. Une nutrition adéquate renforcera le système immunitaire et aidera à prévenir le risque de réactions allergiques.

Produits anti-allergiques à effet antihistaminique

Un antihistaminique est le premier remède que prend un patient lorsque se manifestent les premiers symptômes d’une allergie. Mais il ne faut pas oublier que les médicaments à long terme sont nocifs pour le foie et qu'ils entraînent des effets secondaires. En particulier, la génération d'antihistaminiques II provoque des pathologies du système cardiovasculaire. Par conséquent, il est préférable d’utiliser des méthodes naturelles de traitement de l’hypersensibilité, et un régime alimentaire spécial vous aidera. Supprimer les signes d'une réaction allergique aidera les produits qui ne provoquent pas d'allergies:

  1. Brocoli Le chou élimine les signes d'allergie dus à la vitamine C, qui est présente dans sa composition en grande quantité. Le brocoli dilue également le sang et nettoie le corps des toxines. Dose quotidienne - 80 mg par jour. Le chou-fleur et le chou ont des propriétés similaires. L'allergie au brocoli apparaît plus souvent chez les enfants au cours de la première période d'alimentation.
  2. Curcuma Cette épice est juste un entrepôt de nutriments. La recette «lait d'or» est très populaire. Les épices soulagent les réactions allergiques dues à la curcumine, un antioxydant. A également un effet anti-inflammatoire. Le curcuma, en tant que médicament, est pris dans une cuillère à soupe par jour.
  3. Poisson gras. En raison de la grande quantité d'acides gras oméga-3, ce produit réduit l'inflammation et protège les cellules de l'organisme. De plus, le saumon, le maquereau et la sardine renforcent le muscle cardiaque et améliorent la mémoire.
  4. Ortie. La plante contient de nombreuses vitamines bénéfiques et soulage les symptômes de la pollinose. L'ortie est utilisée dans les salades et les soupes, elle se boit comme un thé.
  5. Des pommes Ce fruit a une substance qui bloque la production d'histamine. Des études menées par des scientifiques américains ont montré que les enfants dont les mères consommaient des pommes et du poisson pendant leur grossesse étaient moins sujets aux allergies et à l'asthme.

Autres produits anti-allergiques:

  • graines de citrouille;
  • yaourt;
  • le kéfir;
  • choucroute;
  • oignon;
  • l'ail;
  • le persil;
  • ananas

Les agrumes, considérés comme des produits assez allergènes, éliminent également les signes de réaction dus à la vitamine C dans leur composition. Bien sûr, avant de vous pencher sur le fruit, vous devez effectuer un test d'allergie afin de ne pas infliger un préjudice encore plus grand à votre corps.

Comment manger avec des éruptions cutanées?

Il existe une liste spécifique d'aliments qui provoquent le plus souvent des éruptions cutanées. Mais le corps de chaque personne a ses propres caractéristiques individuelles. Le sexe, l'âge et même la nationalité jouent un rôle important. Par exemple, les Japonais ne tolèrent pas le sarrasin et les Américains le lait. Mais les bases de la ration pour les allergies sont presque identiques pour tous les pays.

  • produits semi-finis;
  • restauration rapide;
  • le lait;
  • sans gluten;
  • produits fumés;
  • viande grasse;
  • les légumineuses;
  • lait entier;
  • des oeufs;
  • café
  • sauces, mayonnaise, ketchup;
  • fromage fondu;
  • confiserie;
  • la bière;
  • kvass;
  • alcool

Si vous êtes allergique au pollen (pollinose), vous ne pouvez pas consommer:

Si vous êtes allergique à la poussière, il est préférable de ne pas manger de fruits de mer ni de poisson. Le régime alimentaire pour les allergies aux poils d'animaux élimine la consommation de certaines variétés de viande. Quels produits allergiques à la peau sont autorisés à utiliser:

  1. Céréales Le riz, le sarrasin, les flocons d'avoine et le mil sont absolument hypoallergéniques et possèdent de nombreuses substances utiles, y compris des fibres. Il est recommandé de faire bouillir les grains dans de l'eau.
  2. Soupes Faites bouillir la soupe dans du bouillon de bœuf et utilisez uniquement des légumes autorisés. Au début du traitement des allergies, il est préférable d’utiliser des recettes végétariennes. Il est conseillé d'éviter les épices.
  3. Produits de lait aigre. La consommation de yogourt avec des additifs et des arômes de fruits n'est pas recommandée.

Autres aliments anti-allergiques:

  • viande maigre;
  • compote de fruits secs ou de baies;
  • légumes frais et bouillis;
  • huile d'olive et de maïs;
  • des pommes

Certaines personnes ont des allergies aux produits hypoallergéniques. Si, après un changement de régime, l'éruption cutanée continue de poser problème, il est préférable de consulter un médecin pour un examen et un diagnostic.

Journal alimentaire: c'est quoi?

Il existe des situations où il est assez difficile d'identifier un allergène alimentaire. Bien sûr, vous pouvez passer les tests et être examiné. Mais même les tests cutanés ne donnent pas 100% du résultat. Dans ce cas, le journal alimentaire vous aidera. Vous pouvez enregistrer tous les produits dans un ordinateur portable ordinaire ou utiliser des programmes informatiques spéciaux. Articles qui devraient inclure un journal intime:

  • l'heure du repas;
  • produits directement consommés;
  • volume de service;
  • l'heure de survenue d'une réaction allergique;
  • une description des symptômes;
  • produit qui a causé les allergies.

Conseils pour tenir un journal alimentaire:

  1. Enregistrez tous les repas quotidiens, y compris les collations.
  2. Au moment de tenir un journal, il est préférable de suivre un régime.
  3. Lorsqu'une réaction se produit à plusieurs produits à la fois, il n'est pas nécessaire de les exclure tous. Il est préférable d'essayer de les éliminer à leur tour, afin de déterminer quel produit est le plus allergène.
  4. Si l'exacerbation coïncide avec la réception d'un allergène probable, il est nécessaire de l'exclure du régime alimentaire pendant 2 semaines et d'observer la réaction du corps.
  5. Après la disparition des symptômes, vous pouvez essayer progressivement, entrez l'allergène dans le régime alimentaire. Parfois, il arrive que la réaction n'apparaisse plus.
  6. Le journal doit nécessairement décrire le produit en détail. Par exemple: viande de poulet, pain "Borodino", lait cuit au four. Il est souhaitable de décrire en détail la composition de chaque plat.
  7. Il est nécessaire d’enregistrer le résultat après l’annulation du produit.
  8. Pour acheter de la nourriture, vous devez lire attentivement les étiquettes. Parfois, un allergène probable peut se cacher sous un nom différent. Par exemple, le blanc d'œuf s'appelle albumine.

Les inscriptions aideront le médecin à poser le diagnostic. Journal alimentaire sera utile non seulement pour les allergies, mais aussi pour les personnes en bonne santé. Il est recommandé d'enregistrer la quantité d'eau bue par jour. Pour une étude complète de votre régime alimentaire, il vous suffira de 2 à 3 semaines pour tenir un journal. Les personnes allergiques ont besoin de 2 à 3 mois pour formuler leur régime alimentaire et leurs habitudes.

Exemple de menu hebdomadaire pour les allergies

L'utilisation de produits utiles pour les allergies aidera à éliminer plus rapidement les toxines du corps. Une bonne nutrition soulage les symptômes et améliore l'effet des médicaments. Dans le menu, vous devez entrer des produits qui réduisent les allergies et beaucoup de liquides. Le régime alimentaire des personnes allergiques devrait être varié et riche en vitamines. Quelques exemples d'aliments pour les allergies en une semaine.

Lundi:

  • Petit déjeuner: bouillie sur l'eau avec une tranche de beurre et de fruits, thé vert.
  • Déjeuner: soupe de légumes (courgettes ou pommes de terre), boeuf bouilli, poisson maigre, gelée.
  • Dîner: bouillie de riz, galette à la vapeur, pommes, kéfir ou yogourt.

Mardi:

  • Petit déjeuner: sandwich au fromage et beurre, kéfir, salade au fromage blanc, concombres et légumes verts, thé.
  • Déjeuner: soupe de légumes au sarrasin ou vermicelle, viande rouge bouillie, compote de fruits non sucrés.
  • Dîner: purée de pommes de terre, ragoût de viande faible en gras, banane, pomme.

Mercredi:

  • Petit déjeuner: salade de chou, céréales, thé.
  • Déjeuner: soupe aux lentilles, pommes de terre bouillies, côtelettes de bœuf.
  • Dîner: viande, cuite au four avec des légumes, salade de légumes.

Jeudi:

  • Petit déjeuner: salade de fruits avec yaourt, cocotte de céréales, jus de fruits frais.
  • Déjeuner: boulettes de pommes de terre ou de cerises, biscuits à l'avoine, gelée.
  • Dîner: bouillie de sarrasin, côtelettes de vapeur, décoction de raisins secs.

Vendredi:

  • Petit déjeuner: fromage cottage faible en gras à la crème et aux légumes, crêpes de pois chiches, jus de fruits.
  • Déjeuner: soupe au lait avec des pâtes, côtelettes de pommes de terre, gelée ou thé noir faible.
  • Dîner: chou à l'étouffée, boulettes de dinde à la courgette, pomme au four, thé.

Samedi:

  • Petit déjeuner: bouillie de millet, yaourt, thé.
  • Déjeuner: poisson maigre bouilli, borsch végétarien, salade de légumes, jus de fruits.
  • Dîner: bouillie de maïs aux pruneaux, muffins à l'avoine, eau minérale non gazeuse.

Dimanche:

  • Petit-déjeuner: bouillie de riz au lait de soja, pomme au four, kéfir ou yogourt.
  • Déjeuner: soupe aux boulettes de viande, salade de chou, pancakes à la citrouille, compote de fruits secs.
  • Dîner: légumes cuits à la vapeur, boulettes de viande maigre avec du riz, thé.

Ce menu est optionnel. Le régime alimentaire est basé sur les caractéristiques de l'organisme, les goûts personnels et l'évolution de la maladie. Il est conseillé de contacter un nutritionniste.

Conseils de traitement et de nutrition

Afin de mettre fin aux symptômes de l'allergie, il convient d'observer le type de nutrition par élimination, c'est-à-dire d'éliminer complètement l'allergène de l'alimentation. Si vous êtes allergique au pollen ou aux piqûres d’insectes, un régime est nécessaire pour réduire le risque d’allergie croisée. Quelques conseils nutritionnels:

  1. Il est nécessaire de manger des plats fraîchement cuisinés. Lorsqu'elles sont stockées dans un réfrigérateur, la fermentation commence en elles, ce qui peut déclencher des éruptions cutanées et d'autres symptômes.
  2. Les adultes n'ont pas besoin de manger plus de 5 fois par jour, les enfants - pas plus de 8.
  3. Une allergie alimentaire sur le visage devrait inclure des aliments riches en protéines, en glucides et en graisses.
  4. Après récupération complète, le produit allergène peut être goûté progressivement, injecté dans le régime alimentaire.
  5. Kashi souhaitable de cuisiner sur l'eau.
  6. Vous pouvez utiliser les recettes habituelles dont vous avez juste besoin pour éliminer l'allergène.
  7. Il est recommandé de refuser le sel.
  8. Calories quotidiennes - pas plus de 3 000.
  9. Buvez au moins 2 litres d'eau purifiée par jour.
  10. Au stade initial du traitement (les deux premiers jours), il est préférable de refuser les aliments en général.
  11. Les premiers plats doivent être végétariens et la viande doit être cuite à la vapeur ou cuite au four.
  12. Adhérer à un régime hypoallergénique n'est nécessaire que pendant la période d'exacerbation et de traitement.
  13. L'alcool sous quelque forme que ce soit est strictement interdit;

Outre le respect du régime alimentaire, les personnes allergiques doivent utiliser des médicaments pour éliminer les symptômes. Parmi eux se trouvent:

  • des antihistaminiques;
  • corticostéroïdes (dans les cas graves);
  • sorbants.

Après une thérapie, vous pouvez reprendre le régime habituel. Mais dans tous les cas, le régime alimentaire doit être varié, équilibré, riche en vitamines et en oligo-éléments.

http://yhogorlonos.com/produkty-protiv-allergii/

Allergènes alimentaires courants: liste de produits dangereux pour les patients présentant une sensibilité accrue de l'organisme et un risque accru de réactions négatives

La réaction négative à la nourriture des médecins fixe chez des patients d'âges différents. La majorité des adultes souffrant d'intolérance à certains aliments a marqué l'apparition de la maladie dans l'enfance. C'est à un âge précoce, alors que le corps du bébé est encore faible, les premiers signes de réactions négatives apparaissent.

Il est important de savoir quels noms les médecins définissent comme étant des allergènes alimentaires. La liste des produits dangereux pour les patients présentant une hypersensibilité corporelle aidera les parents à établir le menu adapté à l'alimentation de l'enfant. Les adultes ont également besoin d’une liste d’articles qui augmentent le risque de réactions négatives.

Les causes

L'intolérance de certains composants est souvent imputée au niveau génétique, par exemple une allergie au gluten. Dans une forme grave de la maladie, le corps de l'enfant réagit violemment non seulement à l'utilisation de flocons d'avoine ou de biscuits à l'avoine, mais également à des produits ne contenant que des traces de gluten. Même les côtelettes de chapelure ou de gaufres sont dangereuses pour les personnes allergiques à cette forme de maladie.

En cas d'intolérance au lait de vache, les enfants ont besoin de mélanges hypoallergéniques sans lactose. Les personnes allergiques ne doivent pas manger non seulement du lait entier, mais également de la crème, de la crème sure et des produits contenant du lactose.

Facteurs qui augmentent le risque de réactions allergiques aux aliments:

  • dysbactériose;
  • réduction de l'immunité après une maladie grave, stress fréquent, prise d'antibiotiques;
  • mauvaise alimentation, un excès d'aliments hautement allergènes dans le régime alimentaire;
  • introduction d'aliments complémentaires à l'avance;
  • pendant la grossesse, la future mère a utilisé des aliments à forte allergénicité;
  • perturbation du tube digestif.

Allergènes majeurs

Chaque personne réagit à sa manière à l’utilisation de certains produits: même les noms très allergisants en l’absence de sensibilité accrue du corps ne provoquent pas de réactions négatives. Chez les patients présentant une prédisposition héréditaire à une allergie alimentaire sous l'action de facteurs provoquants, au contraire, la réponse du corps à un couple de tranches d'orange ou à un œuf est aiguë, avec des symptômes prononcés.

Découvrez comment utiliser les comprimés Eden pour soulager les symptômes d'allergie.

Découvrez les symptômes et les signes d'asthme atopique bronchique chez les enfants à cette adresse.

Allergènes potentiels:

  • Noix (en particulier les cacahuètes, les noisettes).
  • Produits laitiers: lait entier.
  • Miel et produits apicoles: propolis, pollen.
  • Cacao, chocolat, bonbons, gâteaux, gâteaux contenant du beurre de cacao.
  • Agrumes: orange, pamplemousse, mandarine, clémentine, citron.
  • Céréales au gluten: avoine, seigle, blé.
  • Du fromage Les personnes allergiques ne conviennent pas aux variétés solides et mi-dures, le caillé fondu provoque également une réaction négative du corps.
  • De la viande Porc gras, bouillon de viande fort, le bœuf est moins dangereux pour les personnes allergiques.
  • Fruits de mer: palourdes, moules, homard, homard, calmar.
  • Produits dans leur emballage d'origine: concentrés, produits semi-finis, conserves, mayonnaise prête à l'emploi, sauces conditionnées.
  • Noms avec composants synthétiques: produits avec arômes artificiels, colorants, émulsifiants nocifs, édulcorants.
  • Caviar de poisson de mer et de rivière.
  • Légumes: tomates, betteraves, carottes, laitue rouge.
  • Fruits: pommes rouges, moins d'abricots.
  • Fruits exotiques: kiwi, kaki, banane, grenade.
  • Baies: framboise, fraise, fraise, cassis.
  • Des oeufs Les composants des œufs de poule présentent la plus grande allergénicité. Les œufs d'oie, de caille et de canard sont moins susceptibles de provoquer une réaction négative.
  • Gourdes: melons.
  • Autres noms: champignons de toutes sortes, moutarde.

Premier groupe

Des produits faciles à abandonner sans compromettre la santé. L'absence dans le régime alimentaire des enfants de melons, noix, champignons, chocolat, fruits de mer ne provoque pas de complications dangereuses ni de retards de développement. Les composants utiles contenus dans les produits hautement allergènes sont faciles à obtenir en utilisant des noms sécurisés.

La seconde

La haute valeur nutritionnelle, un riche ensemble de vitamines utiles et d’oligo-éléments ne permettent pas de retirer le produit de la diète. Les œufs et le lait font partie de ce groupe.

Si vous êtes intolérant aux protéines du lait de vache, vous devrez abandonner complètement l'utilisation de tous les articles contenant un composant dangereux. Avec une réaction légère et modérée, les médecins autorisent l'utilisation d'une quantité minimale de lait, mais avant utilisation, il doit être bouilli pendant 10-15 minutes.

La même situation avec des oeufs:

  • cuisson obligatoire pendant une demi-heure;
  • remplacer les œufs de poule par un produit à base de caille, avec moins de risque de réactions allergiques;
  • n'utilisez que le jaune: la protéine contenant de l'albumine, après son entrée dans l'organisme, provoque une production accrue d'immunoglobuline, ce qui entraîne une réponse négative, des réactions cutanées aiguës.

Diagnostics

Déterminer l'allergène alimentaire est assez difficile. Avec le bon régime, y compris des dizaines d’articles, il n’est pas toujours facile de comprendre, après avoir mangé, quels produits sont irritants pour la peau, les poches et les démangeaisons.

Note:

  • Dans certains cas, avec une forte sensibilisation du corps, la réaction est aiguë, des signes négatifs apparaissent une demi-heure plus tard - une heure après avoir mangé du chocolat, des agrumes, du miel ou d'autres types d'aliments.
  • dans d’autres cas, l’allergène s’accumule pendant deux ou trois jours, la réaction retardée énerve les patients qui ne comprennent pas pourquoi des cloques apparaissent sur la peau, les tissus légèrement gonflés, les démangeaisons.

Pour identifier des produits inappropriés, vous aurez besoin de l'aide d'un allergologue. Le médecin effectuera des tests cutanés. En réaction à de petites doses du stimulus, il saura quels types d’aliments provoquent une réponse négative de l’organisme. Avant les tests cutanés, il est déconseillé de prendre des antihistaminiques afin de ne pas brouiller la photo. Les tests cutanés ne font pas les enfants de moins de 3 ans. Pour un diagnostic précis du type de stimulus utilisé une autre méthode, plus progressive et plus sûre. Il sera discuté dans la prochaine section.

Allergènes alimentaires

Pour déterminer la méthode d'alimentation inappropriée utilisée dans laquelle le patient n'est pas en contact avec des irritants, micro-dommages de la peau pas. Pour analyser les allergènes, les médecins prélèvent du sang dans une veine, comparent la présence d’anticorps à un panel spécial (liste) d’allergènes.

Apprenez les instructions d'utilisation des comprimés de loratadine pour le traitement des maladies allergiques.

Cet article traite des propriétés bénéfiques et des méthodes d’application de la feuille de laurier d’allergies.

Suivez le lien http://allergiinet.com/allergeny/zhivotnye/sobaki.html pour en savoir plus sur l’allergie au chien chez un enfant et sur la manière de traiter cette pathologie.

Avantages de la méthode:

  • l'étude convient aux jeunes enfants, aux femmes enceintes;
  • l'intégrité de la peau est préservée, pas même les plus petites égratignures;
  • Avant l'analyse, il suffit d'une certaine période (pas plus de 7 à 8 heures), ne prenez pas de pilule contre les allergies avant 8 à 10 heures avant de prendre du sang (il n'est pas nécessaire d'annuler les préparations pendant longtemps);
  • le groupe d'allergènes contient les principaux types d'irritants, provoquant souvent des réactions négatives chez les adultes et les enfants;
  • à la demande du patient, le médecin réalisera des études supplémentaires sur la réaction à des stimuli alimentaires spécifiques qui ne figurent pas dans la liste principale.

Groupe de discussion sur les allergènes alimentaires: liste des produits dangereux:

  • Baies. Fraise, cassis, framboise, mûre. Les enfants ont souvent des réactions allergiques après avoir mangé des cadeaux parfumés de la nature: il est difficile de résister et de ne manger que quelques fraises. De nombreux bambins et enfants d’âge préscolaire mangent des baies en poignée, ce qui provoque souvent des allergies alimentaires dangereuses: œdème de Quincke ou urticaire géante.
  • Noix Souvent, les réactions négatives provoquent des cacahuètes, des amandes, des noisettes. Lors de la confirmation d'une allergie aux noix, les parents doivent soigneusement étudier la composition des barres, des gâteaux et des bonbons: même une quantité minimale de noix provoque des rougeurs, des ampoules, des éruptions cutanées et du prurit.
  • Produits laitiers. Si vous confirmez ce type d'allergie, vous devrez exclure ou limiter de manière significative la consommation de lait entier, de kéfir, de fromage cottage et de crème sure. Il est important de savoir que l'intolérance au lactose est l'un des types d'allergies les plus courants.
  • Au chocolat Tous les types de produits au chocolat, les desserts, les barres chocolatées, les gâteaux et les boissons contenant de la poudre de cacao sont interdits. Les parents doivent savoir que les pédiatres et les allergologues ne recommandent pas de donner du chocolat aux enfants avant trois ans: le non-respect de la règle augmente la sensibilisation du corps, crée une charge excessive pour le foie et provoque des allergies au chocolat. Souvent, les parents eux-mêmes sont à blâmer pour le fait que le bébé a une diathèse après avoir trop mangé des bonbons, des chocolats, des barres et des bonbons.
  • Agrumes. Les fruits juteux provoquent souvent une réaction corporelle négative non seulement chez les enfants, mais aussi chez les adultes. Dans la plupart des cas, une pseudo-allergie se développe - une réaction à un grand nombre de «fruits du soleil» mangés par le patient en une journée. Les allergies aux agrumes chez les femmes enceintes sont dangereuses: des effets négatifs sur le fœtus sont possibles.
  • Des oeufs Les protéines présentent une allergénicité plus élevée: cette partie contient de l'albumine, sous l'influence de laquelle le niveau d'immunoglobulines augmente fortement, suivie d'une réaction négative active au stimulus. Le jaune est moins dangereux pour les allergies, mais il existe également des cas de réponse négative à cette partie de l'œuf. À
    Si vous êtes allergique aux œufs, vous devrez remplacer le produit à base de poulet par des œufs de caille en quantité minimale.
  • Les légumineuses Les poches graisseuses ou les vésicules intolérantes aux pois, aux haricots et au soja sont moins fréquentes, le symptôme principal est une indigestion, une diarrhée, des ballonnements, une augmentation de la formation de gaz. Chez certains patients, des rougeurs apparaissent sur le corps et des démangeaisons allergiques se développent.
  • Suppléments Nutritionnels Malheureusement, de nombreuses marques toutes faites sur les rayons des supermarchés contiennent plusieurs types d'arômes, émulsifiants, colorants, stabilisants et autres composants synthétiques. La confirmation de la réaction aux additifs alimentaires interdit la mayonnaise prête à l'emploi, les sauces, les concentrés, les sodas sucrés, les friandises, les glaces, les conserves, les jus et les autres produits similaires dans leur emballage d'origine.

En cas de réaction négative aux aliments sur fond de prédisposition génétique, il est important de se rappeler les conséquences désastreuses des formes négligées de la maladie. La liste des allergènes est utile non seulement pour les patients présentant une hypersensibilité du corps, mais également pour les personnes en bonne santé: pour la prévention des symptômes négatifs.

Comment reconnaître un allergène alimentaire et déterminer la cause des allergies? Recommandations utiles d'un spécialiste dans la vidéo suivante:

http://allergiinet.com/allergeny/produkty/pishevye.html

Quels aliments puis-je manger pour les allergies?

On sait que l’allergie se répète de temps en temps lorsqu’on utilise un provocateur d’aliments, alors la question devient urgente: que pouvez-vous manger et que devriez-vous jeter? La réduction de l'apport calorique, l'introduction de quantités insuffisantes de protéines, de lipides, de glucides, de vitamines sont indésirables. Choisissez des produits qui ne provoquent pas de réaction, vous avez besoin individuellement dans chaque cas.

Classification des allergènes alimentaires

Les personnes sensibles aux aliments sont raisonnablement inquiètes, arguant qu'elles peuvent manger avec des allergies. Il est important de connaître les aliments, qui provoquent souvent des réactions allergiques et doivent être exclus du régime alimentaire. Pour faciliter la tâche des experts dans le domaine de l'allergopathologie et des patients allergiques, une classification des produits considérés comme des allergènes potentiels a été développée. Ils peuvent être divisés en groupes:

  • provocateurs d'origine végétale;
  • animaux provocateurs.

Parmi les antigènes végétaux, les plus importants sont le pollen (par exemple, le pollen de bouleau, l’herbe à poux), ainsi que les allergènes présents dans les fruits et les légumes. Les composants végétaux provoquent souvent des réactions croisées avec le latex, les poils d'animaux.

Les allergènes animaux sont assez nombreux. Les œufs de poulet sont souvent allergiques; lorsqu'ils sont sensibilisés à une protéine, ils sont également sensibles aux œufs d'autres oiseaux, à la viande de poulet et à la plume d'oiseau. Les allergies au porc peuvent être associées à une réaction aux pellicules des animaux domestiques. Une des combinaisons possibles est également une allergie aux acariens et aux mollusques et crustacés.

Les propriétés allergènes des antigènes alimentaires peuvent changer pendant le traitement des produits.

Cela signifie la probabilité d’augmenter ou, au contraire, de réduire l’activité allergénique du provocateur alimentaire. Un exemple en est l’augmentation du potentiel allergène des arachides au cours du traitement thermique. Dans ce cas, il est préférable que les personnes allergiques refusent tout produit allergène, car il est impossible de prédire la gravité de la réaction à l’avance. Il est nécessaire de ne manger que des aliments appropriés.

Allergènes importants

Bien que de très nombreux antigènes puissent provoquer des réactions allergiques, il existe une liste de produits appelés allergènes alimentaires les plus importants. Les produits qui causent des allergies très souvent peuvent être représentés dans le tableau:

  • fromage, chèvre, lait de brebis;
  • veau, boeuf;
  • saucisses saucisses;
  • pain blanc, gâteaux;
  • kéfir.
  • oeufs d'autres oiseaux;
  • oiseaux de plumes (y compris oreillers);
  • viande de poulet;
  • la mayonnaise;
  • crèmes de confiserie, gâteaux;
  • champagne, vin blanc.
  • le céleri;
  • les noix;
  • graines de tournesol et pollen;
  • pollen de bouleau;
  • latex et autres

Il n'est pas possible de combiner tous les allergènes possibles dans une seule table. Il se trouve que les patients peuvent normalement tolérer certains produits à fort potentiel allergénique et observer les symptômes d'allergie lorsqu'ils utilisent des aliments approuvés dans les recommandations générales. Par conséquent, il est très important de savoir quel produit a provoqué la réaction - vous ne pouvez pas le manger.

La formulation d'un régime d'élimination est basée sur les symptômes cliniques et sur les résultats de tests de laboratoire spéciaux.

Si le patient est sensible à une quantité limitée d'aliments, des tests sont effectués pour confirmer l'allergénicité du produit et la nécessité de l'interrompre. Les aliments interdits ne doivent pas être consommés, même en petites quantités. Un régime sans allergie est observé en permanence tout au long de la vie du patient. La disparition de la sensibilité n’est possible que pendant l’enfance et sous certaines conditions.

Principes de l'alimentation

En choisissant un modèle de régime hypoallergénique, il ne faut pas oublier la nécessité de prendre en compte la tolérance des produits avec la correction ultérieure du régime. Si le plat est sur la liste autorisée, mais que le patient y est sensible, vous devrez l'exclure. Le régime hypoallergénique mis au point par l’académicien Ado est largement utilisé. L'auteur divise les produits alimentaires en trois groupes:

  • recommandé
  • consommé avec parcimonie;
  • nécessitant des exceptions.

Qu'est-ce que vous ne pouvez pas manger avec des allergies? La liste des produits peut être ouverte avec des aliments enrichis en colorants, arômes et exhausteurs de goût - il s’agit de différents types de gomme à mâcher, de boissons gazeuses (y compris le kvas), de croustilles, de marmelade, de bonbons, de guimauve et de bonbons. Les effets indésirables ont des gâteaux (surtout s'il y a des colorants dans la crème et les décorations), des gâteaux, des cupcakes.

La cuisson des premier et deuxième plats nécessite également des soins. Il est interdit aux patients de manger des produits épicés, salés et fumés; Ne mangez pas de bouillons riches, de saucisses, de saucisses et de jambon. L'allergène peut être le foie, le poisson, le caviar. Les œufs, toutes sortes de fruits de mer, le ketchup et la mayonnaise, le fromage fondu, la margarine sont dangereux.

Les ingrédients à base de plantes qui ne devraient pas être présents dans le régime alimentaire d'un patient souffrant d'allergies sont indiqués dans le tableau. Ce qui compte, ce ne sont pas seulement les légumes frais, mais aussi les produits transformés - salés, marinés. Parmi les boissons et les sucreries, le café, le cacao et le chocolat sont considérés comme des allergènes. Il est recommandé aux patients de refuser les noix, les haricots et le miel.

Quels aliments peuvent être introduits dans le régime rarement en petite quantité? Ceux-ci incluent:

  • Des pâtes.
  • Poulet, agneau.
  • Légumes récolte précoce.
  • Beurre.
  • Lait de vache et nourriture à base de lait: crème sure, fromage cottage, yaourt.
  • Carottes, betteraves (jus, frais, bouilli ou cuit).
  • Groseille, cerise, cerise douce.
  • Semoule

Les premiers légumes sont trempés avant d'être consommés pendant 2 heures. Seules de l'eau purifiée est utilisée avec des filtres.

Les aliments autorisés sont inclus dans le régime avec prudence - si le patient se sent moins bien, ils devront être abandonnés. Pour les enfants, il est recommandé de préparer le menu de manière à couvrir les besoins énergétiques et à inclure les céréales, la viande, les produits laitiers, les fruits et les légumes. Avant d'acheter de nouveaux produits d'épicerie, vous devez lire attentivement la composition - même dans le yogourt habituel, des composants peuvent provoquer des allergies.

Que peux-tu manger

Produits Allergy Free autorisés:

  • huile végétale (nécessairement raffinée);
  • beurre fondu, fructose;
  • pommes (blanches, vertes), haricots verts, cerises et prunes de variétés mal colorées;
  • groseilles (pas de variétés brillantes), myrtilles, myrtilles;
  • aneth et persil, citrouille légère, carottes;
  • viande maigre (boeuf, viande de lapin);
  • viande d'oiseau maigre (dinde);
  • fromage sans épices chaudes (sauf fondu);
  • céréales (sauf manne et couscous);
  • produits laitiers fermentés (ne contenant ni colorants, ni fruits, ni arômes).

Les produits de boulangerie, que l’auteur du régime recommande d’ajouter au régime, sont la farine de blé du second degré, le pain aux céréales, ainsi que les baguettes et les flocons de maïs sans addition d’édulcorant. Ils peuvent être consommés avec des allergies, même si le régime est fait pour une mère qui allaite. Pour les enfants, le menu est choisi par le médecin en fonction de l'âge, surtout s'il s'agit d'un petit enfant.

Pour déterminer ce que vous pouvez manger avec des allergies, il est souhaitable de tenir un journal alimentaire - cela aidera à la fois le patient et le médecin traitant.

Il note la quantité de produit, une description des symptômes, le cas échéant. Cela est vrai pour les patients qui ont des doutes quant à l'allergénicité des aliments proposés dans la liste des produits autorisés du régime hypoallergénique. Le journal alimentaire, qui est réalisé avec soin et de manière responsable, contient des informations importantes qui sont également utiles pour la sélection des études, l’évaluation de l’état du patient. En regardant les chiffres enregistrés, vous pouvez comprendre si la gamme d'allergènes s'est élargie ou reste identique, si un nouveau produit convient au patient.

http://proallergen.ru/na-produkty/osobennosti/chto-est-pri-allergii.html

En Savoir Plus Sur Les Herbes Utiles